Anciens Verts Anciens Verts Mercredi 04 Mai 2022 à 14h11

Étienne Mendy : "Jean-Pierre Cyprien ne se jetait jamais"

Étienne Mendy partage aujourd'hui sa vie entre le Sénégal et la France. Il reste attentif aux résultats des Verts et se réjouit de ceux, brillants, dont peuvent s'enorgueillir les Lions de la Teranga, vainqueurs de la CAN. "J'étais présent dans le stade Abdoulaye-Wade lors du barrage retour face à l'Égypte qui nous a ouvert les portes du Mondial (1-0, 3-2 tab, le 29 mars). C'était de la folie. Je suis d'une nature plutôt tranquille, ne m'extériorise guère mais là, je puis vous assurer que je sautais de partout ! Nous avons une belle équipe avec de superbes individualités, d'Édouard Mendy à Sadio Mané. Je crois sincèrement que nous pouvons sortir des poules et après, sur un match, tout est possible. À Dakar, avec mes frères, nous bossons dans l'immobilier, la construction, la vente. Nous avons créé cette société, voici une quinzaine d'années. Nous avons travaillé, entre autres, pour Bafé Gomis. Parallèlement, notamment avec mon frère, Bernard, qui a également joué à Sainté et a vu sa carrière être hélas interrompue prématurément, nous avons monté un centre de formation de jeunes footballeurs. Nous comptons aujourd'hui une trentaine de stagiaires et ambitionnons de doubler cette capacité d'accueil avec l'ouverture, sans doute fin 2023, d'une Académie. Un complexe sur cinq hectares sortira alors de terre. Philippe Cuervo, qui a fait de l'excellent boulot, notamment à l'OM, nous rejoindra. Le Sénégal est un formidable vivier de talents. Metz et Marseille ont conclu des accords de partenariat. J'espère, pourquoi pas, qu'un de nos membres rejoigne les Verts", nous a précisé Étienne Mendy, aujourd'hui âgé de 52 ans.


Étienne, quel fut le partenaire le plus talentueux aux côtés duquel tu as évolué ?

J'en citerais deux dans des registres totalement différents. Tout d'abord, Lubomir Moravcik. Lubo, il éclairait le jeu de par sa vision et sa faculté à éliminer, à dribbler. Il avait un talent fou mais manquait peut-être d'ambition. Il aurait pu, par exemple, rejoindre l'OM mais a préféré prolonger à Sainté. Une sacrée aubaine pour l'ASSE. Et puis, je pense également à Jean-Pierre Cyprien. Un défenseur infranchissable. Il défendait debout, ne se jetait quasiment jamais. Il pouvait finir les matches avec un short blanc, nickel (rires). Il était d'un niveau comparable à celui de Marcel Desailly.


L'adversaire le plus impressionnant ?

Sans conteste, Safet Susic au Paris-Saint-Germain. Lui prendre le ballon dans les pieds relevait d'une mission impossible. Il pouvait s'appuyer sur une protection de balle exceptionnelle et un centre de gravité très bas, des appuis solides. Il savait tout faire : temporiser, accélérer, être à la passe ou à la finition. Un métronome.


Ton partenaire le plus drôle, le plus fantasque ?

Philippe Cuervo, assurément. Il était toujours prêt à faire des vannes, à blaguer, à se moquer. C'est mon frère. Nous sommes toujours très proches l'un de l'autre et il devrait rejoindre l'Académie que je vais ouvrir prochainement à côté de Dakar. 


Le coach qui t'a le plus influencé ?

Robert Herbin, sans hésitation. Il m'a donné confiance. "Libère-toi. Joue ton jeu. Ne nourris pas de complexe sous prétexte que tu es jeune." Il m'a fait comprendre qu'il ne fallait jamais douter, que l'âge ne devait être ni un frein ni un critère de choix. Et puis, quelle aura !


Redoutais-tu tout particulièrement un défenseur ?

Taribo West à Auxerre. Une vraie sangsue. Il ne te lâchait pas, 90 minutes durant, toujours accroché à tes basques. Il ne te laissait pas respirer, sortir du marquage, prendre un mètre. Basile Boli et Carlos Mozer à l'OM, n'étaient pas mal non plus ! Quand ils te prenaient en strict, tu savais que ce serait très difficile de tirer ton épingle du jeu.


Ta plus belle émotion ?

Mon triplé face à Brest en 1990 (les Verts l'avaient emporté, 6-1). On ne marque pas tous les jours trois buts, a fortiori à un gardien de la classe de Bernard Lama. Après le match, les supporters m'attendaient sur le parking. Ils m'ont carrément porté en triomphe. Cette communion avec le public, ce partage sont gravées à vie dans ma mémoire. 


Le derby, remporté 3-0 en 1994, au cours duquel tu avais inscrit un doublé, doit également compter au rang des bons souvenirs ?

Oui, bien sûr de par la rivalité avec Lyon, forcément, cela reste un match différent. Ce fut le dernier avant une longue série de désillusions. Chaque année, à la télé, il remontrait les images de cette rencontre. Une belle pub gratuite, un joli coup de projecteur pour moi mais, hélas, beaucoup de frustration pour Sainté.  


Ta plus cruelle désillusion ?

Notre élimination en demi-finales de la Coupe de France. À la maison, dans un Chaudron plein, face à Montpellier (0-1, le 24 mai 1990). Nous étions les favoris et avons sans doute fait montre d'un excès de confiance coupable. On se voyait déjà au Parc et nous sommes totalement passés à côté. Et Éric Cantona a inscrit le but qui a brisé nos rêves. Trois ans plus tard, nous avons également échoué aux portes de la finale, une nouvelle fois à domicile face à Nantes (0-1, le 6 juin 1993). 

  

Le transfert qui a failli se réaliser ?

Avec mon frère, Bernard, lorsque nous avons quitté notre Picardie natale, nous étions courtisés par pas mal de clubs. Monaco, le PSG et l'AJ Auxerre souhaitaient nous enrôler. Mais nous avons privilégié l'ASSE et je dois dire que nous n'avons pas eu à regretter notre choix. Sainté avait pour ambition de s'appuyer sur des jeunes, de leur donner du temps de jeu. Cela correspondait pleinement à nos attentes. Plus tard, j'ai été en contacts avancés avec les Girondins de Bordeaux de Rolland Courbis mais les dirigeants stéphanois n'ont pas souhaité donné suite à la proposition; un échange de joueurs et une somme d'argent avaient été envisagés.

Fil infos

Vert l'Avenir

Ensemble, faisons de notre club une source d'engagement, à domicile et à l'extérieur,
car un club de football engagé est un club plus fort !

Palmarès

Logo Kelyps Interim
Logo hummel
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire