#ASSEAJA Pros Samedi 28 Mai 2022 à 18h18

Eliaquim Mangala : "Le plus important va être la gestion émotionnelle"

À la veille du barrage retour contre Auxerre, le défenseur stéphanois dessine les contours d'un match pour lequel la gestion des émotion sera selon lui primordiale.

Quel est l’état d’esprit général à la veille de ce match ?

L’état d’esprit est simple, on a un match capital à jouer. On connait l’enjeu mais on joue à la maison, on aura nos supporters avec nous. On revient avec un nul d’Auxerre et un but marqué à l’extérieur. Tout est positif mais on sait qu’il reste encore 90 minutes voire plus et le plus important est de maintenir l’ASSE en L1.


Quelles qualités faudra-t-il avoir dans ce match ?

Le plus important va être la gestion émotionnelle parce que tu es en fin de saison. Cette saison a été difficile avec pas mal de hauts et de bas. À cette période là, le mental joue. Il faudra être lucides le plus longtemps possible. Jouer en équipe et être positifs tout au long du match. C’est ce qui sera le plus important. Demain (dimanche), nous aurons le 12e homme avec nous, ça fera la différence.


Quel sera le plan à adopter face à Auxerre ?

La priorité va être de maintenir l’ASSE en L1. Si on ne prend pas de but, l’ASSE sera maintenue mais nous ne connaissons pas l’histoire d’avance. Il faudra bien défendre mais aussi attaquer et ne pas jouer le 0-0 car dans un match si tu défends trop, tu subis et ce n'est pas notre but. Il faut être intelligents aussi bien offensivement que défensivement et surtout bien gérer nos émotions.


Avec ton expérience, peux-tu nous dire comment tu gères ce type de match ?

Il faut avoir des certitudes avant le match et des mots positifs pendant la rencontre, peu importe ce qu’il se passe. La saison a été longue, nous avons joué il y a deux jours, il aura donc de la fatigue mais ce sera la même chose pour Auxerre. Il faudra être solidaires. J’appelle d’ailleurs tous les supporters qui seront présents au stade à nous soutenir du début jusqu’à la fin. Il faudra être sereins tout au long du match.


Quand le Peuple Vert est derrière toi, ça donne des ailes.

Le groupe sent-il que c’est un match à part pour les supporters ?

J’en ai croisé toute la semaine et c'était déjà le cas avant le match à Nantes. J’en ai croisé dans les rues, dans les magasins et tu sens vraiment qu’ils sont derrière nous, ils nous encouragent. Demain, on a un gros avantage d’avoir le stade avec nous. C’est important dans ce genre de matches. On est tous conscients que l'AS Saint-Étienne est un club historique qui mérite de rester en L1. On va tout mettre en œuvre sur le terrain pour atteindre notre objectif. Quand tout le stade te pousse ça peut aider sur l’aspect mental. Le football c’est le physique, mais pas que. Quand le Peuple Vert est derrière toi ça donne des ailes.


Quel regard portes-tu sur Auxerre ?

C’est une équipe qui joue pour monter, elle a su montrer qu’elle savait jouer au ballon et qu’elle ne lâche rien. Ils ont montré de belles choses et ne sont pas restés derrière. Le plus important c’est ce que nous ferons car si on est à la hauteur, on atteindra notre objectif.


Que retiens-tu de positif de ton passage à l’ASSE ?

C’est une aventure très enrichissante. J’ai découvert un cadre différent avec ce club historique et la ferveur des supporters.

Fil infos

L'ASSE engagée auprès de l'ONU et l'UNFCCC

L'ambition ? La neutralité carbone avant 2040 !

Palmarès

Logo ZEbet
Logo le coq sportif
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire