Pros Pros Vendredi 08 Janv. 2021 à 12h15

Duels, courses, pressing et jeu : des voyants au vert

Plusieurs statistiques confirment le regain de forme des Stéphanois depuis quelques semaines.

Ce mercredi soir, les Verts, fringants et inspirants, ont tenu tête au Paris Saint-Germain, champion de France en titre, finaliste de la  de la Ligue des Champions 2019-2020 et qualifié pour les huitièmes de finales de l'édition en cours. Après avoir ouvert le score par Romain Hamouma, et malgré l’égalisation dans la foulée des joueurs de la capitale, les hommes de Claude Puel ont réalisé une seconde mi-temps pleine, bénéficiant des meilleures occasions, dont une de Denis Bouanga qui a échoué sur la barre transversale de Keylor Navas. Invaincus depuis sept matches, les Verts sont en plein renouveau, comme le montrent des statistiques éloquentes dans plusieurs secteurs.


La vitesse, atout majeur

Yvann Maçon, malheureusement absent encore plusieurs semaines, améliorerait encore davantage les chiffres s’il était disponible : les Verts courent. Ils courent beaucoup, longtemps et intensément. Entre la 1re et la 14e journée, ils ont réalisé en moyenne 19 sprints par match (2e meilleur bilan de L1). Rapides, les Stéphanois parcourent, en moyenne, 2654 m par match à haute intensité (, courses à plus de 15km/h, 2e en L1) et 256 m en sprint, soit à 25 km/h ou plus (3e en L1). Le match face au PSG, qui n'entre pas dans ces calculs, a sans doute renforcé cette statistique, tant les Verts ont su faire parler leur vitesse pour contenir les Parisiens.

Expected goals : les Verts méritaient souvent mieux

Les "expected goals", ou "buts espérés" en français, déterminent différentes lectures des résultats. En effet, les "xG" donnent une valeur à chaque tir au but. En résumé, c’est une façon de donner une valeur qualitative à chaque frappe, basée sur ce que l’on sait à propos d’elle, afin de savoir si l’auteur de la frappe aurait dû marquer ou non. S’ils ont été dans les temps à Monaco (2 buts marqués pour 1,97 xG), les Verts méritaient mieux face à Nîmes (2,94 xG) ou même face à l’OL (1,47 xG).


Rois des duels

Enfin, les duels révèlent un état d'esprit. Dans ce domaine, les Stéphanois sont rarement battus. Ainsi, l’ASSE est l’équipe de Ligue 1 Uber Eats qui dispute le plus de duels au sol et la deuxième qui en remporte le plus. Au niveau des tentatives de récupération (2e en L1) tout comme celles finalement réussies (3e en L1), les Stéphanois performent. Premiers au classement des pressions réussies sur le porteur adverse, ils sont deuxièmes aux pressings gagnants aux 30 mètres adverses. Le but de Romain Hamouma face au PSG est la parfaite représentation de ces stats.

Fil infos

Palmarès