Denis Bouanga :

Denis Bouanga : "Franchir un palier"

Le nouveau numéro 20 de l’ASSE compte faire de son aventure en Vert le parfait tremplin pour progresser individuellement au contact d’un groupe où il sent déjà à son aise.

Pros Jeudi 11 Juillet 2019 à 14h26

Pourquoi avoir choisi l’ASSE ?

Mon choix était fait depuis le début. Je voulais rejoindre Saint-Étienne. Recommencer l’entraînement avec Nîmes n’était pas une mauvaise chose mais je suis heureux que le transfert que se soit réalisé et d’être officiellement un joueur de Saint-Étienne.


Quelles sont tes sensations après tes premiers jours à L’Étrat ?

Je me sens bien. C’est un très bon groupe au sein duquel je sens que je vais m’épanouir. J’avais la chance de connaître Yann M’Vila, quelques autres joueurs que j’ai affrontés également. Tout le monde m’a bien accueilli et m’a mis à l’aise. Comme me l’avaient expliqué Franck (Honorat) et Harold (Moukoudi), les joueurs déjà présents m’ont un peu chambré pour m’intégrer plus facilement (rires).


Aubame m'a encourage à signer ici. Il suit encore le club comme un vrai supporter


Que t’a dit Yann M’Vila pour te convaincre ?

Il m’a dit qu’il y avait un très bon groupe de joueurs. Il m’a également dit qu’il jouait dans un très beau stade. Il m’a également expliqué qu’il m’aiderait à m’intégrer mais que je n’aurais aucun problème de ce côté-là. J’ai également échangé avec "Aubame" car l’ASSE a été un super tremplin pour lui. Il a marqué l’histoire du club. Il m’a encouragé à signer ici. Et, il m’a parlé du public. Ça m’a donné envie. Il suit encore le club comme un vrai supporter.


Signer à l’ASSE semble donc logique.

Lorsque je jouais à Tours, je me disais déjà que Saint-Étienne pouvait être un rêve. Je m’en suis approché durant plusieurs saisons sans pour autant le réaliser. Quand on sait que l’ASSE vous suit, ça donne envie. Le coach m’a appelé d’entrée, il m’a dit qu’il me voulait absolument. La ferveur du public, ce stade, ce maillot, tout a joué. J’ai fait mon choix rapidement après les premiers contacts. Il y aussi la perspective de disputer la Ligue Europa. C’est une compétition que j’ai hâte de découvrir.


Dans quoi penses-tu devoir progresser ?

Dans la régularité. J’ai des hauts et des bas. Je dois rester davantage concentré durant les rencontres. Je peux passer ce pallier-là ici. Faire un match bon, puis trois mauvais, ça ne sert à rien. Je veux franchir ce cap.

Derniers articles

Suivez l'ASSE sur les réseaux sociaux et applications :