D2F: trois clés pour un renouveau

D2F: trois clés pour un renouveau

En difficulté lors des trois premières journées de championnat (2 nuls et 1 défaite), les féminines de l’ASSE ont ensuite remporté 8 victoires consécutives. Malgré la défaite subie dimanche dernier à Vendeheim (2-1), cette série permet aux Vertes de talonner l’OM au classement avant le duel au sommet face au rival marseillais ce samedi (14h30) sur la pelouse du terrain Salif-Keita à l’Etivallière.

Féminines Vendredi 07 Décembre 2018 à 09h36

Un équilibre retrouvé

Un mercato riche en mouvements et la promotion de jeunes joueuses ont modifié l’équilibre du groupe de Division 2 avant le début de la saison.  “Il a fallu du temps pour que ces filles-là réapprennent à jouer ensemble, déclare Jérôme Bonnet, l’entraîneur des féminines. La compétition et les premiers résultats ont été un élément déclencheur d’une prise de conscience collective quant aux efforts à fournir les unes pour les autres.“


Une attaque performante

Les Vertes possèdent la meilleure attaque du groupe B avec 32 buts marqués. Elles n’avaient pourtant inscrit que 3 buts lors des trois premiers matches. Au fil des rencontres, les Vertes sont parvenues à se créer d’avantage d’occasions dans le sillage de sa locomotive, Kelly Gago. L’internationale U19 et U20 a marqué 15 des 32 buts de son équipe, soit près de 50%!


Une préparation physique payante

Les Vertes se sont préparées à disputer un marathon et ont logiquement dû digérer, en début de championnat, une préparation intense. "Les organismes ont été mis à rude épreuve, reconnaît l’entraîneur. Les joueuses ont dû puiser dans leurs ressources lors des premières journées mais cette option leur a permis d’enchaîner les matches avec réussite."

Derniers articles

Suivez l'ASSE sur les réseaux sociaux et applications :