Féminines Dimanche 11 Janvier 2015 à 19h43

D1F : revers sur la plus petite des marges

Face à un des meilleurs effectifs de première division, les Stéphanoises ont fait mieux que de gêner Montpellier. Elles s’inclinent, tout de même, d’un seul but dans l’Héraut (0-1).

Le calendrier de ce début d’année n’est pas des plus simples pour les Vertes, qui sont engagées dans une opération maintien dont elles ont bien redressées la trajectoire lors de la fin 2014. Un premier col de montagne les attendait ce dimanche, à Montpellier, avant d’enchaîner par deux ascensions hors-catégorie, en affrontant Juvisy et le Paris Saint-Germain, prochainement. « C’est vrai que nous affrontons que des équipes de gros calibre, admettait Hervé Didier. Ce sont des points bonus pour nous car il y a encore une différence technique entre nous et ce genre de formations. Malgré tout, nous essayons de montrer à tout le monde que nous avons des arguments à faire valoir. Ce fut le cas face à Montpellier, malgré la défaite. »

Les Héraultaises, équipe voulant bousculer la hiérarchie du top 3 français, est un tantinet en retard sur ses objectifs. Désirant rattraper des points de retard, elles ont eu tout le mal du monde à s’imposer faces à des Vertes déterminées, elles, à surfer sur le dynamique du moment. Jouant contre le vent en première période, les Stéphanoises avaient du mal à ressortir la balle. Lavogez servait Utsugi après vingt minutes de jeu, qui ouvrait le score. « Nous avons manqué d’un peu de détermination en début de match, concédait Hervé Didier. C’est là où le match se joue. L’agressivité est fondamentale dans ce genre de rencontres. Les filles sont dans la lignée de ce qu’elles proposent depuis quelque temps moais nous pouvons avoir des regrets d’avoir encaissé ce but, car nous aurions pu arracher le nul. »

La suite de la rencontre était d’un tout autre acabit. Les Stéphanoises retrouvaient leur solidité défensive, notamment sous l’égide de Sabrina Viguier, dont c’était la première en verte. En attaque, les visiteuses dominaient territorialement, sans parvenir, néanmoins, à vraiment déstabiliser l’arrière-garde héraultaise. Sarah Palacin était la plus active, et aurait peut-être pu bénéficier d’un penalty, après avoir été accrochée dans la surface adverse. « Nous sortons un peu déçus mais les filles ont été cohérentes dans leur prestations, concluait Hervé Didier. Il nous a manqué de la réussite dans le dernier geste et plus de tentatives pour terminer nos actions. Un match important contre Juvisy arrive, puis ce sera la Coupe de France. Les objectifs sont multiples mais le plus important reste celui de tout donner face à tous les adversaires. »

D1 Féminine
15e journée
Montpellier 1-0 ASSE
But : Utsugi (21e) pour Montpellier
Montpellier : Durand, Torrent, Gadea (C), Sembrant, Karchaoui, 14-Lavogez (puis Tonazzi 73e), Utsugi, Asseyi, Makanza (puis Thomas, 83e), Gauvin (puis Toletti, 52e). Entr.: Jean-Louis Saez.
ASSE : Mancion, Courteille (C), Sissoko, Viguier, Soulard, Lorgeré, Lavaud (puis Fleury, 63e), Benoit, Blanc-Gonnet (puis Gherbi, 77e, puis Cirri, 83e), Palacin, Chaumette. Entr. : Hervé Didier.

 

Expériences ASSE

Palmarès