Féminines Dimanche 14 Décembre 2014 à 00h18

D1 Féminine : proches de l’exploit

Meneés 3-0 à la mi-temps à Guingamp, les Vertes sont ensuite revenues à 3-2 et ont fait douter jusqu’au bout le 4e du championnat.

« Nous avons eu sept minutes terribles après la demi-heure de jeu qui nous ont coûté la victoire. Sur le reste, je n’ai rien à reprocher aux joueuses. » Hervé Didier analysait ainsi la prestation de ses protégées, qui ont vécu une soirée contrastée en Bretagne. Pas inquiétées avant la trentième minute, elles ont ensuite encaissé trois buts avant le repos. Un doublé de Désire Oparanozie et un but de Cassandre Furuberget mettaient Les Guingampaises sur orbite et ne laissaient que peu de chances à un retour des Vertes.

« Dans le vestiaire, j’ai demandé au joueuses de retrouver ce qu’elles avaient fait lors des quatre derniers matches. Le score était en notre défaveur, nous n’avions plus rien à perdre. Les filles ont fait une superbe deuxième mi-temps. », poursuivait le technicien stephanois. Comme si le score était nul et vierge, les Vertes jetaient toutes leur forces dans la bataille. Sarah Palacin, déjà double buteuse la semaine dernière face à Arras s’offrait un doublé en huit minutes, dont un un superbe lob aux vingt mètres qui terminait dans la lucarne d’Emmeline Mainguy.

Dès lors, le match avait changé. Les Stéphanoises croyaient à leur retour alors que les Bretonnes s’accrochait à leur maigre avantage. Le visage des Vertes avaient bien changé. « Guingamp a bien défendu son but d’avance, mais nous avons obligé le quatrième du championnat à jouer à cinq derrière. Ce n’est pas anodin et, revenir en seconde mi-temps de la sorte, nous permet d’envisager le match de Metz d’une autre manière », expliquait Hervé Didier.

Les Vertes se procuraient des occasions jusqu’au bout, notamment sous la houlette de Rose Lavaud, venue suppléer Candice Gherbi, dont les coup-francs donnaient des sueurs froides au public guingampais. « Nous repartons avec des regrets car notre deuxième période fut de bonne qualité et que nous payons sept minutes compliquées. Désormais, le match de Metz se profile et il sera tout aussi important. Je reste sur la réaction après la mi-temps. Il faut s’appuyer là-dessus », concluait Hervé Didier.

D1 Féminine
13e journée
Guingamp 3-2 ASSE
Buts : Oparanozie (29e, 33e sp), Furuberget (36e) pour Guingamp ; Palacin (56e, 64e) pour l’ASSE
Guingamp : Mainguy ; Gorce, Mbock, Boishardy, Hamon ; Douesisn (puis Bueno, 76e), Diallo, Le Bihan (puis Hurault, 46e), Baldé (puis Dafeur, 69e) ; Furuberget, Oparanozie. Entr. : Sarah M'BAREK
ASSE : Perrodin ; Audemar (puis Courteille, 19e), Sisosko, Multari (puis Gauvin, 58e), Soulard ; Cirri, Chaumette, Gherbi (puis Lavaud, 70e) ; Morel, Palacin. Entr. : Hervé Didier.

Expériences ASSE

Palmarès