D1 Arkema Féminines Samedi 23 Avril 2022 à 20h45

Cruel partage des points

Dans le cadre du report de la 18ème journée de D1 Arkema, les dijonnaises ont arraché le nul aux Vertes dans les derniers instants du temps réglementaire. (2-2)

Les supporters présents au Stade Salif-Keita ont pu profiter d'un match globalement dominé par les Stéphanoises. Malheureusement, ce sera un partage de point, au cœur d'une course au maintien qui se complexifie journée après journée. Les Vertes ont pourtant bien entamé cette rencontre, grâce à l'ouverture du score d'Audrey Chaumette qui a su profiter d'une perte de balle dijonnaise (ASSE 1-0 DFCO, 16e). Sur coup de pied arrêté, Dijon répond, d'une tête croisée de Jenna Dear (ASSE 1-1 DFCO, 26e). Les Dijonnaises n'étaient d'ailleurs pas loin de prendre l'avantage avant le retour aux vestiaires, mais Léa Declerq, passeuse sur le premier but, a vu sa frappe s'écraser sur la barre.


On sait que les filles ne méritent pas cette situation, elles font les efforts, elles n'en sont pas récompensées, mais elles n'abandonnent pas.


En seconde période, Dijon a semblé presque se satisfaire d'un potentiel match nul en laissant les Vertes mener la danse, et même repasser devant. Abby Carchio a trouvé l'angle pour décaler Cindy Caputo en profondeur, qui a envoyé une offrande dans la surface. Seule à la réception, Kelly Gago, fraîchement entrée en jeu, redonne l'avantage aux siennes (ASSE 2-1 DFCO, 72e). Dans les 20 dernières minutes de la rencontre, les joueuses de Jérôme Bonnet n'ont pas pu profiter des larges opportunités offertes par la défense adverse désorganisée. Dijon a profité du manque de finition stéphanois pour venir, en toute fin de rencontre, arracher le point du nul d'une magnifique demi-volée de Léa Declerq, imparable pour Maryne Gignoux (ASSE 2-2 DFCO, 90e).


Les mots du coach : "Les filles avaient mis les ingrédients, elles ont respectés ce qu'on avait demandé, elles avaient le bon état d'esprit et la détermination. Elles ont fait les efforts les unes pour les autres, analyse amèrement l'entraîneur ligérien, Jérôme Bonnet. On a essayé de mettre à mal cette équipe. Défensivement, on a été intéressantes. Je pense qu'il nous manquait un peu plus de justesse dans la dernière passe. Il va encore falloir digérer, soigner les têtes. Ce n'est pas une défaite, c'est un match nul qui peut nous laisser de l'espoir, car on veut y croire jusqu'au bout. Je leur ai dit au vestiaire que dans l'état d'esprit et la détermination, dans ce qu'elles ont montrés en remettant ces bons ingrédients, il n'y a pas de raison qu'on y arrive pas à Fleury, à Reims, pour espérer s'offrir une finale chez nous. L'objectif aujourd'hui, c'était d'aller au combat, je ne regrette pas mes choix. Dans ce que j'ai vu sur le terrain, ça correspond à ce qu'on attendait. On sait que les filles ne méritent pas cette situation, elles font les efforts, elles n'en sont pas récompensées, mais elles n'abandonnent pas. Si on continue, on peut le faire. On est tous touchés, mais on reste fier de ce match. On est tous ensemble. On voulait les trois points pour lancer une dynamique, on en prend quand même un et peut-être qu'il comptera à la fin."


D1 Arkema - 18e journée (Match en retard)

ASSE 2-2 Dijon

Mi-temps : 1-1

Buts : Chaumette (16e) et Gago (71e) pour l'ASSE - Dear (26e) et Declercq (90e) pour Dijon.

ASSE : Gignoux - Antoine, Multari,  Blanchard (c), Bonet -  Uffren, Vidal, Carchio (puis Coquard, 82e) - Jesus, Chaumette (puis Gago, 68e), Caputo. Entraîneur : Jérôme Bonnet

Fil infos

L'ASSE engagée auprès de l'ONU et l'UNFCCC

L'ambition ? La neutralité carbone avant 2040 !

Palmarès

Logo AESIO Mutuelle
Logo le coq sportif
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire