#DFCOASSE Anciens Verts Vendredi 29 Juil. 2022 à 16h05

Cote en or pour les Verts

À l'issue d'un exercice 2018-2019 abouti et conclu au pied du podium, l'inter-saison a été agitée dans le Forez. Jean-Louis Gasset et Dominique Rocheteau ont souhaité prendre du recul quand Rémy Cabella et Neven Subotic, entre autres, ont changé de tunique. Les Verts, désormais conduits par Ghislain Printant, promu au rang de numéro 1, n'ont pas pleinement convaincu lors de matches de préparation assez ternes mais au cours desquels Mathieu Debuchy aura toutefois fait montre d'un état de forme précoce lui ayant valu d'inscrire trois buts. En cette journée inaugurale, les Ligériens lèveront cependant une partie des doutes les escortant depuis une escapade aux États-Unis, écrasés de soleil, les ayant entamés physiquement. Ce, par la grâce d'un coup de génie signé Romain Hamouma dont l'exter diabolique aura raison du portier suédois Runarsson. L'ultime défenseur dijonnais ne tardera pas à céder à nouveau sur une tête victorieuse du transfuge princier, Jean-Eudes Aholou, royal dans les airs. 


On jouait depuis onze minutes et l'ASSE avait déjà réalisé le break. Une entame idéale qui, toutefois, ne coupera pas les ailes de Dijonnais entreprenants mais butant sur un infranchissable Stéphane Ruffier ne s'avouant vaincu que sur un penalty concédé en fin de première période. Jetant toutes leurs forces dans la bataille, les Bourguignons pousseront au retour des vestiaires. En vain. Bien que privée de William Saliba, du prometteur Wesley Fofana et de l'ex-Clermontois Franck Honorat, victime d'une fracture de la mâchoire, l'ASSE ne ratera pas son entrée en scène avant de connaître des lendemains douloureux. Un premier succès donc auquel le Péruvien Miguel Trauco, fraîchement débarqué chez les Verts et Stéphane Ruffier, solide au poste, n'auront pas été étrangers. Robert Herbin, dans les colonnes de "La Tribune", ne tarira pas d'éloges à leur égard : "Trauco pourrait bel et bien être la très bonne surprise de ce recrutement. Quant à Ruffier, véritable coffre-fort, il a tout renvoyé au facteur !"  Pour une victoire n'ayant pas fait un pli. Et une première réussie. On rêve déjà d'un remake en ce 30 juillet 2022.


10 août 2019 à Dijon (Stade Gaston-Gérard), AS Saint-Étienne bat Dijon FCO : 2-1 (2-1).

Arbitre : Thomas Léonard; 14 334 spectateurs.

Buts :  Tavares (34e, sp) pour Dijon ; Hamouma (5e), Aholou (11e) pour Saint-Étienne.

Avertissements  : Debuchy (33e), Aholou (46e) pour Saint-Étienne.

Dijon FCO : Runarsson - Alphonse, Ecuélé Manga, Aguerd, Chafik - Sammaritano (Soumaré, 68e), Baldé (Keita, 46e), Amalfitano, N'Dong - Tavarès (cap.), Jeannot (Loiodice, 77e). Entraîneur: Stéphane Jobard.

ASSE : Ruffier - Debuchy, Perrin (cap.), Moukoudi, Trauco - M'Vila, Aholou (Nordin, 71e) - Hamouma (Beric, 79e), Boudebouz, Bouanga,- Khazri (Youssouf, 71e). Entraîneur : Ghislain Printant.


Fil infos

L'ASSE engagée auprès de l'ONU et l'UNFCCC

L'ambition ? La neutralité carbone avant 2040 !

Palmarès

Logo ZEbet
Logo le coq sportif
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire