#SB29ASSE Pros Dimanche 16 Février 2020 à 19h39

Claude Puel : "Prendre conscience de la situation"

Le manager général de l’ASSE a exprimé le regret d’être passé à côté de la première période. Un début de match raté qui a condamné les Verts malgré une nette réaction après le repos.

Quel est votre principal regret ?

Celui d’avoir commencé à jouer à la 46e minute. On a été totalement absents de la première mi-temps. On a permis à Brest de prendre confiance. On ne s’est pas lâché et on a été craintif. La deuxième mi-temps a été beaucoup plus concluante, il aurait fallu marquer plus tôt car il nous a manqué du jus en fin de match pour mettre la pression sur Brest. En seconde période, on s’est lâché, on a gagné nos duels et fait beaucoup d’efforts. C’est le chemin qu’on doit prendre. Mais, on ne peut pas accepter le niveau de notre première mi-temps.


Comment expliquez-vous les manques de votre équipe en première période ?

On ne peut pas se chercher d’excuses. Il faut répondre présent. Je pense qu’on a été absents en première période. Tous les joueurs étaient en-dessous. C’est vrai qu’on enchaîne beaucoup de matches et qu’on a eu peu de récupération après notre rencontre en Coupe de France. Mais quand on voit notre deuxième mi-temps, il y avait assez de jus pour mieux commencer le match. Ces derniers temps, on avait pourtant bien débuté nos rencontres mais ce soir, on a été trop pauvres dans le jeu.


Il faut prendre conscience de la situation et s’engager davantage dans les matches. J’aimerais qu’on ait un peu plus de certitudes et plus de fiabilité dans notre jeu.

Qu'est-ce qui vous a poussé à changer de système dès la pause?

On a essayé d’apporter quelque chose de nouveau. Quand vous rentrez au vestiaire avec trois buts de retard, vous pouvez imaginer le mal-être. J’aurais pu faire d’autres changements. Les joueurs, qui sont entrés en jeu, ont apporté du dynamisme et de la verticalité. C’est un ensemble qui doit réagir et moi avec. Mon rôle est d'aider le groupe à rebondir. Il aurait fallu être en capacité de faire ce qu’on a fait en deuxième mi-temps dès le début de match.


Regardez-vous davantage le classement ?

L'ASSE fait partie des clubs mal classés qui doivent se sortir de cette zone.  Il y a des équipes qui sont dans la précarité depuis un moment. Certaines se lâchent et grappillent des points. De notre côté, il faut prendre conscience de la situation et s’engager davantage dans les matches. J’aimerais qu’on ait un peu plus de certitudes et plus de fiabilité dans notre jeu. Je veux insister sur l’envie de ne pas se lâcher. C’est à nous d’évacuer cette désagréable pression et ce dès le prochain match.

Expériences ASSE

Palmarès