#ASSEFCN Pros Vendredi 10 Janvier 2020 à 16h05

Claude Puel : "Le match le plus important de la semaine"

Avant la venue de Nantes dans un Chaudron privé de ses supporters, le manager général de l'ASSE souligne l’importance de ce match et la nécessité de bien prendre en compte le contexte très particulier.

Quel sentiment vous laisse la défaite subie mercredi à Paris ?

Mercredi, on a rencontré un grand Paris Saint-Germain. Les Parisiens étaient frais, motivés et au sommet de leur art. On les avait déjà vus aussi forts contre Marseille, mais ils avaient relâché leur pression en seconde période. Ça n’a pas été le cas contre nous. Ils ont été très respectueux (il sourit). La qualité des Parisiens détermine l’ampleur de la sanction pour l’équipe adverse. Après le premier but, on est bien revenus dans le match mais l'expulsion nous a stoppé dans notre élan.


Comment le groupe a-t-il encaissé ce revers ?

Joueurs et staff, nous avons tous été marqués par une telle défaite, mais c’est normal. Ça ne fait pas plaisir de perdre aussi largement, on est des compétiteurs. Mais il ne faut pas oublier qu’on a joué une équipe de Paris au grand complet alors que la nôtre était diminuée. Cette défaite aurait été plus difficile à accepter si on s’était inclinés contre une équipe de notre niveau. Ce match contre Paris ne doit pas avoir d’incidence pour la suite. On doit passer à autre chose, regarder devant, tout simplement, et se concentrer sur notre prochain adversaire. Nantes est une belle équipe, qui a eu le temps de se préparer. Compte tenu du contexte, c’est un match qui se suffit à lui-même.


Il faudra apprivoiser cet environnement spécial et très difficile. Le silence donne un avantage à l’adversaire. 

Avez-vous déjà vécu un huis-clos dans votre carrière ?

J’ai déjà connu ça à Nice. Il faudra apprivoiser cet environnement spécial et très difficile. Le silence donne un avantage à l’adversaire. Ça fera partie des données à gérer. Les joueurs sont prévenus. Le seul point positif, c’est que mes joueurs pourront m’entendre cette fois (il sourit). Cette situation est regrettable car c’est le match le plus important de la semaine et qu’on aurait bien eu besoin de notre douzième homme. On effectuera notre entraînement dans les conditions du huis-clos.


À l'entraînement, en marge des séances collectives, vous effectuez un travail spécifique avec certains joueurs, notamment les plus jeunes. Ces exercices sont-ils nécessaires à leur apprentissage ?

Pas seulement. Ce travail spécifique est réalisé avec chacun quel que soit son âge. Le développement individuel des joueurs est un axe de travail important au quotidien. Avec les joueurs offensifs, on répète la gestuelle à acquérir pour finir une action devant le but. C'est la même chose avec les milieux de terrain pour s'orienter ou avec les défenseurs pour enchaîner un contrôle et une passe claquée. Car plus on leur donne des automatismes, plus les joueurs sont efficaces en situation de match. C’est quelque chose que j’ai fait tout au long de mon parcours avec les attaquants, les milieux et les défenseurs. 

Expériences ASSE

Palmarès