#ASSEOGCN Pros Jeudi 09 Juillet 2020 à 14h13

Claude Puel : "Garder le même sérieux"

À la veille du deuxième match amical des Verts, le manager général de l'ASSE revient sur la préparation et les prochaines échéances ligériennes.

Comment se déroule la préparation de votre groupe ?

Malgré un confinement qui n’a pas permis aux joueurs d’exercer leur physique et leur métier pendant quatre mois, je trouve le groupe impliqué et plein d’envie. Le panachage de joueurs d’expérience et de jeunes fait que cette préparation se passe très bien. Compte tenu des incertitudes liées à la situation sanitaire, je demande à mes joueurs et mon staff une adaptabilité constante. Tout se passe bien jusqu'à présent.


Qu’avez-vous pensé de votre première victoire en amical contre Rumilly (4-1) ?

C’était un premier match avec les premières longues distances à gérer pour les joueurs. J’ai trouvé l’opposition proposée intéressante. Rumilly (N2) a joué le jeu et nous a permis d’offrir 45 minutes à chaque joueur. C’était suffisant car les joueurs ont des degrés de forme différents. Néanmoins, je suis satisfait par la bonne dynamique de groupe. Les joueurs sont assidus et déterminés.


Comment avez-vous jugé la prestation des jeunes du centre de formation ?

J’aime les préparations car elles servent à faire progresser les joueurs individuellement et le groupe en général. C’est une phase qui permet de voir des jeunes en situation et d’inculquer des comportements. On a pu examiner et revoir la prestation des très jeunes joueurs en vidéo et en parler avec eux. C’est important pour le travail de développement. Les joueurs peuvent se construire et s’aguerrir.


Qu’attendez-vous de votre prochain match contre Nice ce vendredi (18h, à huis clos) ?

Je souhaite qu’on garde le même sérieux et qu’on prenne du plaisir pour que je puisse voir les qualités de chacun. Cette rencontre sera une toute autre opposition. L’adversaire est d’un autre calibre et le groupe que nous affronterons a repris l’entraînement depuis plus longtemps. Il sera mieux préparé et, surtout, il n’a pas en ligne de mire la finale de la Coupe de France.


Dans un match, l’ambiance compte énormément pour la motivation des joueurs. Tous les matches à huis clos que j’ai eus à diriger sont de mauvais souvenirs. 


Quel est votre sentiment sur l'éventuelle limitation de l’affluence lors de cette finale de Coupe ?

Quoi qu’il arrive, on doit s’adapter aux contraintes imposées par le gouvernement. Évidemment, dans un match, l’ambiance compte énormément pour la motivation des joueurs. Tous les matches à huis clos que j’ai eus à diriger sont de mauvais souvenirs. C’est très difficile pour les joueurs et les staffs d’être dans le rythme et d’avoir l’envie et le feu pour emballer le match. Malheureusement, il faut s’habituer à ce contexte. Les joueurs doivent communiquer davantage entre eux et le staff doit également s'impliquer davantage. De toute façon, on ne peut pas compenser la perte de supporters mais il faut trouver les ingrédients pour donner de la vie au match.


Pourrez-vous disposer de l’ensemble de votre effectif pour la finale de Coupe de France ?

Ça serait dommage que Mahdi Camara et Timothée Kolodziejczak soient privés de finale. Je trouve normal que des joueurs qui auraient dû purger leur suspension au cours de la saison soient autorisés à participer à cette finale. J’espère que tout rentrera dans l’ordre.


Comment le mercato se déroule-t-il dans le contexte actuel ?

Nous aurons le temps d’évoquer le mercato après la finale de Coupe de France. Pour le moment, nous sommes tous focalisés sur ce match.

Expériences ASSE

Palmarès