#PFCASSE Pros Vendredi 17 Janvier 2020 à 15h06

Claude Puel : "Envie de réagir"

Le manager général de l’ASSE affiche son ambition de retrouver la victoire à l’occasion du duel de Coupe de France face au Paris FC (samedi, 18h).

Comment abordez-vous le duel face au Paris FC ?

C’est un match couperet face à une équipe qui vient de changer de coach (René Girard a remplacé Mecha Bazdarevic) et qui sort d’un bon match à Sochaux (1-1). Beaucoup de joueurs ont connu le haut niveau. Jouer contre une Ligue 1 est toujours particulier pour une équipe comme celle-là. La motivation viendra d’elle-même. On connaît la dureté de la compétition. On s’attend à un match très difficile.


La Coupe de France est-elle la compétition idoine pour réagir ?

Championnat ou Coupe de France, c’est la même chose : on a envie de gagner car cela nous manque. Dans un tel match, l'écart entre la Ligue 1 et la Ligue 2 se réduit. A fortiori à l’extérieur et face à un adversaire de qualité. On ne peut pas définir une ambition en Coupe de France car c'est par nature une épreuve aléatoire. Bien entendu, toutes les équipes veulent se qualifier, gagner les matches et la remporter. Il y a beaucoup de candidats et un élu. On espère effectuer le match qu’il faut pour continuer notre parcours.


Je considère qu’on a encore des armes pour répondre de manière satisfaisante. Il faut retrouver de la rigueur et de la concentration.

Que manque-t-il à votre groupe pour déclencher une nouvelle dynamique victorieuse ?

Que chacun puisse évoluer à son meilleur niveau. Les joueurs ne sont pas tous au même niveau. Quatre ou cinq éléments sont au top, d’autres non. Ça donne une équipe qui manque de cohésion.  On est diminués par les blessures mais je considère qu’on a encore des armes pour répondre de manière satisfaisante. Il faut retrouver de la rigueur et de la concentration.


Quels leviers pouvez-vous activer pour sortir de cette mauvaise passe ?

N’importe quelle équipe en dette de résultats comme nous est à la recherche de sourires. Dans la difficulté, il n’y a pas cinquante moyens de s’en sortir : il faut rebondir. Gérer une telle situation fait partie du cursus d'un joueur professionnel. Les sourires passent par des résultats qu'il faut aller chercher. Staff, joueurs, tous ensemble, on a envie de réagir.

Expériences ASSE

Palmarès