#SDRASSE Pros Dimanche 08 Décembre 2019 à 17h27

Claude Puel : "En apprentissage"

Après la défaite subie ce dimanche à Reims  (3-1), le manager général de l'ASSE rappelle que son équipe formée de jeunes joueurs est en plein apprentissage au coeur d'une longue et dense série de matches. 

Comment expliquez-vous cette défaite après la prestation aboutie que vous avez livrée contre Nice ?

On a complètement loupé notre première période. On a été absents dans les duels. À la pause, l'avantage de Reims était logique. On a mieux joué en deuxième période après avoir changé de système. L'entrée en jeu de deux joueurs frais nous a permis de reprendre l'ascendant. Alors qu'on n'était pas loin de prendre l'avantage, le deuxième but rémois a mis précocement un terme à nos espoirs. Avant le match, j'avais dit qu'on relevait un challenge en tentant d'obtenir un résultat ici. Reims est une équipe qui laisse peu d'espaces à l'adversaire et qui se projette très vite vers l'avant avec beaucoup de simplicité. On était prévenus mais on n'a pas su se mettre à leur niveau. Sur l'ensemble du match, Reims mérite sa victoire.


Il ne faut pas s'enflammer après nos victoires comme il ne faut pas dramatiser après une telle défaite.

Pourquoi avez-vous effectué plusieurs changements par rapport au dernier match qui vous avait pourtant donné satisfaction ?

Faire tourner est une nécessité, je ne suis pas là pour blesser les joueurs. Romain Hamouma vient juste de reprendre la compétition. Miguel Trauco, lui, s'est blessé... L'enchaînement des matches exige une gestion fine de l'effectif.  De toute façon, le groupe est en phase d'apprentissage. Les jeunes apprennent leur métier et les contraintes du haut niveau. Le fait d'enchaîner les rencontres n'est pas à la portée de tous. Dans ce registre, Mathieu Debuchy est un exemple. Il est appliqué, rigoureux et humble. Quel que soit le contexte, il fait preuve du même état d'esprit. Grâce à son expérience, il sait garder les pieds sur terre. En clair, il ne faut pas s'enflammer après des victoires comme il ne faut pas dramatiser après une telle défaite. 


Le but de Romain Hamouma a semblé faire douter Reims. Pourquoi n'avez-vous pas réussi à prendre le contrôle du match ?

Reims nous a fait courir en première période. On a manqué de ressources physiques quand on a réussi à prendre l'ascendant après le but de Romain Hamouma. En première période, on a fait les efforts mais de façon dispersée. Je savais que ce match serait complètement différent de celui que nous avons disputé face à Nice. Nice nous a permis de nous exprimer alors que Reims nous a rapidement mis en difficulté. Une telle rencontre doit nous aider à grandir.

Expériences ASSE

Palmarès