#ASSESCO Pros Jeudi 21 Oct. 2021 à 18h37

Claude Puel : "Concrétiser"

Face à Angers, demain vendredi (21h), le Manager général de l’ASSE s’attend à une opposition relevée mais croit fermement dans les qualités de son groupe.

Dans quel état est votre effectif avant la réception d’Angers (ce vendredi, 21h) ?

Gabriel Silva a repris hier mercredi avec le groupe, il sera dans le groupe contre Angers. Miguel Trauco est blessé au niveau des ischios, Timothée Kolodziejczak, lui, ne devrait pas être rétabli après sa blessure à Strasbourg. Etienne Green ne sera pas non plus disponible. Suite au choc qu’il a reçu à la tête, il a consulté. Il aurait aimé participer à ce match mais il devra ronger son frein avant de reprendre la semaine prochaine. On doit s’adapter à ces circonstances. Ça fait partie des aléas, c’est sûr que dans cette période, ça complique un peu plus la tâche.


Comment vos joueurs se sentent-ils mentalement après le revers enregistré à Strasbourg ?

On a repris progressivement sans coupure. On reprend l’ascendant, ce qui n’est pas évident après un tel match. Il faut préparer comme il se doit la confrontation de demain (vendredi). Les joueurs sont prêts, réceptifs et se sont bien entraînés. Angers est un match important. Il y a des choses sur lesquelles on doit progresser, d’autres qu’on doit garder. Il y a des axes de travail importants. Il faut notamment gagner en efficacité. Même si la situation n’est pas évidente, il faut arriver à se faire plaisir, se lâcher. Les joueurs se remettent en question, se battent, font beaucoup de choses. Maintenant, il faut concrétiser.


Il y a du répondant et du caractère dans cette équipe.


L’ASSE mérite-t-elle sa place de lanterne rouge ?

On peut toujours épiloguer. Si on est à cette place, c’est qu’on a eu des manques. Bien sûr qu’on doit corriger ces choses-là mais il y a du répondant et du caractère dans cette équipe même si elle est malmenée par cette situation. Je l’ai connue dans d’autres clubs, on a parfois la sensation que les choses ne tournent pas dans notre sens mais je sais aussi qu’il ne faut pas subir. La chance, il faut aller la chercher. Il faut se concentrer sur le jeu, notre caractère et affronter cette situation.


Êtes-vous, personnellement, sous pression ?

Des fakes news me concernant ont encore circulé mais je n’en fais pas cas. Mon boulot, c’est de rester concentré sur ce que j’ai à faire. Je suis centré sur mes joueurs. Je veux les voir exprimer leurs qualités et ne pas subir, je veux revoir des sourires et la meilleure façon d'en voir, c’est de gagner un match. Avec mon staff, je suis dans le soutien.


Que pensez-vous d’Angers, votre futur adversaire ?

C’est une équipe qui a très bien démarré sa saison. Ça les a mis en confiance. Un nouveau projet est proposé. Des joueurs, qui étaient avant dans un jeu plus direct, sont désormais en capacité de repartir de derrière. Ils ont un rythme de croisière maintenant. C’est un gros adversaire qui fait partie des meilleures équipes depuis le début du championnat. On le sait mais il faut se concentrer sur nous-mêmes et arrêter de faire des cadeaux à nos adversaires.  

Fil infos

Palmarès

Logo ZEbet
Logo le coq sportif
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire