#Derby Pros Dimanche 01 Mars 2020 à 23h56

Claude Puel : "Aller de l'avant"

Déçu par une première période trop passive, le manager général de l’ASSE a apprécié la prise de risque de ses joueurs après le repos. Il souhaite que ses joueurs s'inspirent de leur seconde mi-temps pour bien préparer la demi-finale de Coupe de France face à Rennes.

Les occasions manquées en deuxième période vous laissent-elles des regrets ?

Sur le papier, la défaite est logique mais sur le match, on a effectivement eu des situations. On a la première occasion, mais on concède le premier but sur un coup de pied arrêté. On aurait pu faire mieux. En seconde période, on a montré qu’on pouvait aller chercher l’égalisation. On a tout donné mais on n’a pas été récompensés parce qu’on n’a pas réussi à convertir nos occasions. Je vais rester sur notre deuxième période durant laquelle on a été plus entreprenants.


Comment expliquez-vous votre manque d'allant en première période ?

On a été inhibés. On était en bloc et c’était bien ce qu’il fallait faire devant cette équipe mais on a manqué de maîtrise sur les ballons qu’on a récupérés. On les a trop vite perdus alors qu’on était assez denses sur le terrain. On n’a pas été assez agressifs dans les duels pour gratter beaucoup de ballons. Après la pause, on s’est lâchés, on a pressé haut et on a montré qu’on pouvait être acteurs.


Je voulais que mon équipe montre un autre visage, quitte à prendre un but.

Est-ce le changement tactique effectué à la pause qui a permis à votre équipe d'être plus dangereuse en seconde période ?

Je voulais que mon équipe montre un autre visage, soit plus entreprenante, aille chercher l’adversaire plus haut sur le terrain, quitte à prendre un but. Passer en 4-4-2 nous a permis de mettre plus de pression sur notre adversaire et l’entrée de Charles (Abi) nous a fait du bien. Avec plus d’adresse et de réussite, on aurait pu revenir dans le match. La leçon de la première période est qu’il ne faut jamais subir.


Comment allez-vous remobiliser votre groupe avant la réception de Rennes jeudi prochain à Geoffroy-Guichard ?

Il y a toujours beaucoup de déception après une défaite mais on n’a pas d’autre solution que d’aller de l’avant. Il faut bien préparer notre demi-finale de Coupe de France et se servir de nos derniers matches pour mieux débuter les rencontres. Subir comme on l'a fait en première mi-temps, ce n’est pas possible.

Expériences ASSE

Palmarès