Christophe Galtier : «Nous avons des solutions»

Avant le déplacement périlleux face à Montpellier, ce vendredi (20h30), Christophe Galtier refuse de s’apitoyer sur les forfaits pour cause de blessures. Il insiste également sur l’état d’esprit à afficher.

Pros Mercredi 11 Décembre 2013 à 11h47

Comment gérez-vous les nombreuses blessures dont souffre actuellement l’effectif ?

C’est vrai que nous déplorons beaucoup de blessés au milieu de terrain. Nous sommes encore moins nombreux depuis la blessure d’Ismaël Diomandé. Chaque saison connaît sa période durant laquelle les choses se compliquent à cause des méformes, des suspensions ou des blessures. À nous de trouver des solutions, et nous en avons dans l’effectif pour palier ces blessures. Ceux qui remplaceront les blessés auront une opportunité à saisir car ils joueront forcément plus.

Comment abordez-vous le déplacement à Montpellier, alors que le club héraultais vient de changer d’entraîneur ?

Je suis d’abord désolé pour Jean Fernandez. Il est toujours difficile de voir des collègues être remerciés. Tout changement d’entraîneur amène une réaction et une prise de conscience. C’est ce qui est arrivé face à Toulouse où le schéma de jeu montpelliérain était différent. Nous ne savons pas quels seront les changements que le nouveau staff apportera mais nous savons d’ores et déjà que les joueurs seront encore plus motivés. Mais, avant de penser à Montpellier, nous devons nous concentrer sur ce que nous avons à faire.

«Montpellier a un effectif de qualité qui mériterait d’être bien mieux classé»

Après la défaite à Rennes, dans quel état d’esprit devront être vos joueurs pour le match de vendredi ?


La situation montpelliéraine fait que nous nous attendons à un match encore plus compliqué. Les déplacements à la Mosson sont toujours difficiles. Il y a, généralement, beaucoup d’ambiance dans les tribunes, le stade sera, sans doute, plein. Il y a un an et demi, Montpellier avait réalisé un exploit extraordinaire en étant champion de France alors qu’il partait pas favoris face au PSG. Aujourd’hui, il a encore un effectif de qualité qui mériterait d’être bien mieux classé.

Regardez-vous, avec intérêt, le classement alors que la mi-saison approche ?


Pas spécialement. Nous sommes retombés à la huitième place, mais avec un match en moins. En gagnant notre match en retard, nous basculerions, de nouveau dans le bon tiers du championnat. Je suis surtout concentré sur l’équilibre de l’équipe et la détermination dont nous devons faire preuve pour gagner des matchs, et plus particulièrement des matchs à l’extérieur comme celui qui arrive face à Montpellier.

Derniers articles

Suivez l'ASSE sur les réseaux sociaux et applications :