Formation Mercredi 26 Nov. 2014 à 09h36

B.David: «La qualité avant la quantité»

Confiant pour l’avenir, le directeur du centre de formation de l'ASSE explique pourquoi le recrutement des jeunes est axé sur la compétence plutôt que sur le nombre.  Il décrit le projet qu'il porte avec l'ensemble des éducateurs.

LA FORMATION ET SES OBJECTIFS

«La formation commence par la détection et le recrutement. Nous sommes très exigeants dès le départ. L’ASSE veut s’installer durablement dans le top 5 de la Ligue 1. Aujourd'hui, notre objectif est donc de déceler le talent futur d’un jeune joueur afin qu’il soit bon à ce niveau-là. Nous parlons bien évidemment du très haut niveau. Nous voulons faire de la qualité avant la quantité. Aujourd’hui, 14 joueurs formés à l’ASSE évoluent dans un des cinq meilleurs championnats européens. Et, de manière plus globale, 39 joueurs formés chez nous jouent dans une L1 ou L2 en Europe.»

LA VENTE DES JOUEURS FORMÉS AU CLUB

«Le club vend ses joueurs car il en a besoin. Economiquement, nous ne sommes ni le PSG, ni l’AS Monaco, ni Lyon. Grâce à la vente d'éléments formés chez nous, comme Faouzi (Ghoulam), Josuha (Guilavogui) ou Kurt (Zouma), le club a récolté plus de 30 millions d’euros sur les dix-huit derniers mois. Peu de clubs français peuvent présenter un tel bilan. Aujourd’hui, les trois joueurs que nous venons de citer jouent les trois premières places dans trois grands championnats européens et sont internationaux dans leur pays d'origine. Lorsqu’ils évoluaient chez nous, Christophe Galtier n’avait pas hésité à les lancer dans le grand bain malgré leur jeunesse. Il faut également ajouter Loïc (Perrin), aujourd’hui capitaine de notre équipe professionnelle et également appelé chez les Bleus. Tous les centres de formation ne disposent pas des mêmes moyens financiers. Le budget du centre de formation de l'OL est quasiment deux fois plus important que le nôtre. Nous sommes donc obligés de travailler différemment, avec d’autres valeurs.»

LES MÉTHODES DE RECRUTEMENT

« Nous ne pouvons pas attirer les jeunes avec l’argent. Et c’est également une volonté, car nous préférons récompenser plutôt que d’acheter. En revanche, nous sommes organisés et structurés pour être les premiers à découvrir les meilleurs jeunes. Nous sommes présents pour détecter, voir le jeune en situation de match et rencontrer les parents. Une fois le joueur sélectionné, la qualité de l’accueil dans notre club et l'accompagnement que nous proposons constituent deux atouts de poids. Nous tenons à préserver une ambiance familiale au sein de notre centre d'entraînement. Nous présentons aux parents un triple projet en conciliant l'éducation et la scolarité avec le football de haut niveau. Ils savent aussi que le club a la volonté de faire jouer des jeunes formés au club très tôt en équipe pro. Allan Saint-Maximin, pour prendre un exemple récent, fait déjà partie de l’équipe professionnelle alors qu’il n’a que 17 ans. Nous avons une moyenne d’âge faible dans toutes les catégories de jeunes. Même si nous jouons face à des adversaires beaucoup plus mûrs que nous, cela ne nous a pas empêchés d’être champions de France il y a un an et demi en U17, de remporter le titre de champion de la Ligue Rhône-Alpes en U15 ces trois dernières années et de remonter en CFA la saison dernière. Nous souhaitons également que nos éducateurs transmettent des valeurs, leur amour du maillot et leur expérience d'ancien joueur.  Ce sont les raisons pour lesquelles Laurent Batlles et Julien Sablé ont renforcé l'encadrement de nos équipes. Leurs qualités humaines et leur parcours de joueur en font des exemples pour nos jeunes.»

L’ÉVOLUTION DU CENTRE DE FORMATION

«Ces deux dernières saisons, nous avons franchi un cap. Le premier pas a été l’acquisition de notre centre d'entraînement. Nous sommes propriétaires de nos infrastructures ce qui nous a permis, par exemple, de refaire deux terrains afin d'améliorer les conditions d’entraînement. Nous avons également créé le « Groupe Excellence » afin de réunir les meilleurs joueurs de plusieurs catégories d'âge. Entre eux, il y a plus d’émulation positive, d’intensité et de qualité. Ils progressent dans un cadre professionnel avec toute la rigueur nécessaire. Dans les générations qui arrivent,  nous comptons plusieurs joueurs titulaires dans les équipes de France de jeunes.»

LE RÉSEAU DES CLUBS PARTENAIRES

«Nous comptons aujourd'hui 36 clubs partenaires  Ils ont des moyens différents mais tous partagent nos valeurs et notre vision de la formation. Comme le dit régulièrement Roland Romeyer (Président du Directoire), ce sont nos yeux et nos oreilles. Nous travaillons main dans la main, ce qui nous permettra d'être encore plus efficaces en termes de détection et de formation. Le fait d'avoir signé un partenariat avec un club comme l’AS Saint-Priest est un gros plus pour nous et notre recrutement. C’est un club qui a été élu cinq fois meilleur club de jeunes de la région Rhône-Alpes sur les six dernières années. La région lyonnaise est un important vivier. Grâce à notre réseau de clubs partenaires, nous sommes désormais présents dans toute la France.»

Fil infos

Palmarès