#MHSCASSE Pros Vendredi 30 Avril 2021 à 17h19

Adil Aouchiche : "J'ai fait le bon choix"

Avant le match contre Montpellier, le jeune milieu de terrain a participé à sa première conférence de presse lors de laquelle il est revenu sur ses neuf premiers mois en Vert.

Quel bilan fais-tu de tes neuf premiers mois en Vert ?

J'ai fait le bon choix. Je suis très content de jouer autant. Depuis mon arrivée, j'ai le sentiment d'avoir beaucoup progressé au contact du coach et de l'équipe mais je dois encore passer des paliers. Je pense notamment au travail défensif, à la conservation du ballon lorsque je suis mis sous pression. Je dois aussi passer un cap physiquement et mentalement. J'ai appris au fur et à mesure de cette saison compliquée et j'ai emmagasiné de l'expérience.


Comment as-tu géré la pression liée à l’attente que tu suscites ?

Tout d'abord, elle m'a motivé et poussé à avoir plus d'ambition, à voir plus loin, à me fixer des objectifs, à me dépasser. J'ai fait en sorte de ne pas me mettre de pression excessive. Il m'a fallu prendre du recul, me poser un peu, mettre tout ça de côté tout en sachant que cette attente était compréhensible. Je suis resté concentré sur le football et j'ai déjà beaucoup grandi.


Tu as donc fait le bon choix en signant à l'ASSE ?

Complètement. Dans un club familial, je savais que j'allais jouer. J'étais convaincu du projet. Je n’ai vraiment aucun regret. Compte tenu des moments compliqués qu’on vit, j'ai le sentiment d'avoir appris deux fois plus vite.


Le fait de changer de poste contribue-t-il à ta progression ?

Evidemment. J'ai été aligné dans différents dispositifs, à différents postes, y compris sur le côté gauche, ce qui me permettait de rentrer sur mon pied droit mais aussi d'éviter la densité de l'axe pour que je prenne confiance. Ces derniers temps, j'ai plus été utilisé dans l'axe. 


Je dois peser plus sur le jeu, saisir ma chance, frapper au but. Je tire pas mal de coups de pied arrêtés mais je dois faire plus et m'endurcir physiquement, remporter plus de duels.


Te sens-tu encore parfois timoré ?

C'est vrai, je dois me libérer. Ça fait partie de l'apprentissage. Je dois peser plus sur le jeu, saisir ma chance, frapper au but. J'ai des stats intéressantes et je tire pas mal de coups de pied arrêtés mais je dois faire plus et m'endurcir physiquement, remporter plus de duels. Mais on ne doit pas perdre de vue qu’on doit avant tout gagner, sans forcément être beaux à voir.


Que t'as apporté le coach ?

Il sait comment s'y prendre avec les jeunes joueurs, dit les choses quand ça ne va pas. Il me parle beaucoup, ça permet de grandir. Il nous pousse à faire mieux dans les domaines où on doit progresser. Il aime bien être derrière ses joueurs. Il ne lâche personne. Tous les joueurs m'ont aussi beaucoup apporté? Ils m'ont immédiatement pris sous leurs ailes.


Attends-tu le retour du public, toi qui n'as pas encore joué dans un Chaudron rempli?

Quelle que soit la jauge, ce sera super. Lorsque l'on signe à Saint-Étienne, c'est aussi pour la ferveur du Chaudron, les supporters. Un vrai douzième homme qui a l'amour du club et nous aurait sans doute permis de nous surpasser et de nous imposer plus souvent à la maison s’il avait été là.


Vois-tu le match contre Montpellier, dimanche, comme une nouvelle occasion d'assurer le maintien ?

On va tout faire pour obtenir un résultat positif. Si on y arrive, on fera en sorte de ne pas s’arrêter là et on tentera de grappiller des places au classement.

Fil infos

Palmarès

Logo AESIO Mutuelle
Logo le coq sportif
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire