#NOASSE Focus sur Nîmes

Le promu gardois a bien démarré sa saison avant de connaitre un sérieux ralentissement ces dernières semaines. Attention, tout de même, à ne pas subir la bonne marche des hommes de Bernard Blaquart dans leur stade.

Pros Mercredi 24 Octobre 2018 à 11h20



Un promu qui rentre dans le rang

Au soir de la victoire face à l’OM (3-1), à la mi-août, on a cru voir le Nîmes Olympique se placer en trouble-fête dans l’élite. Sur la lancée de leur montée, les Gardois avaient dompté des Marseillais surpris par l’intensité d’une équipe portée par un stade des Costières longtemps privé des belles soirées de première division. Depuis, c’est un peu plus difficile pour le NO, qui n’a plus connu la victoire en Ligue 1 Conforama. Parés à lutter pour le maintien, les Nîmois connaissent actuellement une passe difficile.


Les Costières, un stade difficile à prendre

Bernard Blaquart le sait : un maintien est plus facile à obtenir à domicile. Alors, même face au Paris Saint-Germain, ses joueurs ont lutté et ont, par moments, dérangé le champion de France en titre (2-4). Même si le public nîmois vient d’assister à deux matches nuls et vierges consécutifs, face à Guingamp puis Reims, les Nîmois savent ne pas perdre. Chaque point est une petite victoire pour une équipe dont rester dans l’élite est l’unique objectif.


Tout pour l’attaque

Avec 75 buts inscrits la saison dernière, le NO possédait la meilleure attaque de Domino’s Ligue 2, personnifiée par Umut Bozok, auteur de 24 réalisations lors du précédent exercice. L’attaque, «l’ADN du club» selon Bernard Blaquart, est l’atout des Gardois, qui adorent trouver la verticalité et qui ont pris l’habitude de démarrer leurs rencontres avec 4 joueurs offensifs. En forme en début de saison (4 buts face à Angers, 3 contre l’OM et Bordeaux), les forces offensives se sont depuis taries avec quatre rencontres consécutives sans marquer.


Les Verts deux fois en cinq jours

Absents de l’élite depuis un quart de siècle, le NO retrouve petit à petits les joies des grands matches. L’OM et le PSG ont déjà visité les Costières et ce sera désormais le tour de l’ASSE. Surprise du calendrier, les Verts visiteront Nîmes deux fois en cinq jours, d’abord en championnat (vendredi, 20h45) puis en Coupe de la Ligue (mercredi 31 octobre, 21h05). L’occasion pour les Stéphanois de s’imposer à nouveau aux Costières, 38 ans après leur dernier succès en terre gardoise.

Derniers articles

Suivez l'ASSE sur les réseaux sociaux et applications :