#Derby Focus sur l'OL

#Derby Focus sur l'OL

Les Lyonnais peinent à trouver de la constance dans leur saison même s’ils sont dans le bon wagon au classement.

Pros Jeudi 22 Novembre 2018 à 14h41

Une équipe en manque de constance

Les matches face à l’OM (4-2) et le Dijon FCO (3-0) font office d’exception : ce sont les deux seuls que l’OL a été capable de gagner de manière consécutive. Voilà le principal défaut des Lyonnais : leur manque de constance. Le mois d’août l’avait parfaitement illustré avec une victoire puis une défaite lors des 4 premiers matches de la saison. Dépassé à Paris (0-5), l’OL a, depuis, su enchaîner 3 victoires et 1 match nul lors de ses quatre dernières sorties.


Une équipe d’attaque

C’est le point fort de l’OL, dont les envolées offensives lui ont sans doute permis d’aller chercher une qualification en Ligue des Champions au printemps dernier. Fekir, Depay, Dembélé, Traoré : tous les attaquants lyonnais chassent les buts. Bien aidés par des milieux qui se projettent rapidement vers l’avant, comme Aouar, meilleur buteur du club rhodanien cette saison (5 buts). Le danger vient donc de partout.


Une équipe qui veut se racheter auprès de son public

L’OL effectue des performances en dents de scie qui, pour l’instant, ne lui permettent pas d’emmener tout son public avec lui. En cause, les nombreuses fois où, dans leur antre, les Lyonnais ont laissé filer un avantage au score. Ce fut le cas au Groupama Stadium à Nantes (1-1), Bordeaux (1-1) et, sur la scène européenne, contre Hoffenheim, à deux reprises (2-2, 3-3). Les Lyonnais ont parfois du mal à clore des rencontres qu’ils dominent. Une faille qu’il faudra exploiter côté stéphanois si le scénario de vendredi est favorable aux intérêts des Verts.


Une équipe qui vient de changer de système

L’époque du milieu en losange est bien révolue dans le Rhône. Depuis la victoire à Guingamp (4-2), l’OL a fait évoluer son animation collective dans un 3-4-3 qui fait la part belle à l’attaque. Ainsi, il est possible que Bruno Génésio se décante pour cette option ce vendredi, pour le derby face aux Verts. Au cœur de ce système, Nabil Fekir est placé en soutien de deux attaquants. Les deux latéraux, vraisemblablement Mendy et Rafael, sont appelés, eux, à amener le surnombre aux avant-postes.

Derniers articles

Suivez l'ASSE sur les réseaux sociaux et applications :