#ASSESRFC Focus sur le Stade Rennais

#ASSESRFC Focus sur le Stade Rennais

De retour en Europe, le club breton veut perdurer dans le premier tiers de Ligue 1. Et se pose en concurrent sérieux pour le haut de tableau.

Pros Vendredi 19 Octobre 2018 à 11h40

Un retour sur la scène européenne

C’est le grand objectif du club breton : s’installer durablement sur la scène européenne et retrouver les compétitions continentales chaque saison. La première étape fut réussie en mai dernier avec une qualification directe pour les phases de groupes de l’Europa League. Face à Jablonec (2-1), le 20 septembre dernier, les Rennais ont même pu célébrer la première victoire de leur histoire en Europe. Désormais, Sabri Lamouchi et les siens devront gérer les enchaînements jeudi-dimanche et être capables de jouer sur deux tableaux.


Un calendrier qui se corse

Même sans être passés par les phases de qualification, les Rennais ont vu leur calendrier s’alourdir sensiblement cet automne. Et il faudra qu’ils s’y habituent. Au cours des quatre prochaines semaines, ils disputeront ainsi 8 rencontres, entre Ligue 1 et Europa League. Avec l’objectif de rebondir après chaque coup dur. Battus à Astana (0-2), les hommes de Sabri Lamouchi ont su réagir trois jours plus tard à Monaco (2-1). Une chose est sure, les déplacements restants seront longs entre l’Ukraine (Kiev) et la République Tchèque (Jablonec).


Ben Arfa comme recrue phare

En difficulté au PSG, où il n’était plus convoqué pour les matches officiels, Hatem Ben Arfa a rejoint le Stade Rennais en fin de mercato. Présenté en grande pompe au public du Roazhon Park, le meneur de jeu n’a pas tardé à s’acclimater à son nouveau club. Il a transformé le pénalty de la gagne face à Jablonec et reste sur un but et une passe décisive lors de la dernière journée de Ligue 1, à Monaco (2-1). Celui que Sabri Lamouchi a qualifié de «magicien» aime les grandes scènes : son dernier passage dans le Chaudron, avec l’OGC Nice, l’avait rappelé…


Une attaque complètement refaite

Wahbi Khazri, qui retrouvera ses anciens coéquipiers ce dimanche, a, sans le vouloir, provoqué un vrai chamboulement au Stade Rennais. Hatem Ben Arfa, Jordan Siebatcheu, Mbaye Niang, Romain Del Castillo : le club breton a investi pour compenser le départ du Tunisien, auteur de 9 buts et de 2 passes décisives en 24 matches la saison dernière. La menace est donc multiple mais pour l’instant encore timide. Avec 12 buts inscrits, le SRFC ne présente que la dixième meilleure attaque du championnat.

Derniers articles

Suivez l'ASSE sur les réseaux sociaux et applications :