#ASSEASM Focus sur Monaco

#ASSEASM Focus sur Monaco

Le vice-champion de France est en mauvaise posture après un début de saison raté dans les grandes largeurs. Attention tout de même à l’orgueil monégasque, appelé de ses vœux par Leonardo Jardim.

Pros Vendredi 28 Septembre 2018 à 08h50

Un départ manqué

Il faut presque se pincer les yeux en regardant le classement : l’AS Monaco pointe à la 18e place après 7 journées, son pire classement depuis 2013 et son retour en Ligue 1 Conforama. Avec seulement une victoire depuis le début de la saison, lors de la première journée, et 45 jours sans connaître le succès, le club princier n’est plus très fringuant. Le revers subi en Ligue des Champions face à l’Atlético Madrid (2-1) n’a pas permis à Leonardo Jardim de trouver du répit en coupe d’Europe. Déjà largué par le Paris Saint-Germain, l’ASM n’a plus le droit à l’erreur si elle veut retrouver le podium en mai prochain.


Des mouvements dans l’effectif

22 départs et 13 arrivées : les allers-retours depuis ou vers Monaco se sont multipliés cet été. La politique de l’ASM, elle, est restée la même : miser sur des jeunes joueurs à forte probabilité de revente. C’est peut-être pour l’instant cette inexpérience qui pénalise le vice-champion de France en titre. Leonardo Jardim, qui doit gérer un projet aussi exigeant, est dans l’obligation de composer avec un effectif profondément renouvelé saison après saison. Pour l’instant, le technicien portugais s’en est toujours sorti en qualifiant à chaque fois son équipe pour la Ligue des Champions. Une prouesse.


Un effectif international

Même si l’AS Monaco est mal en point et que les mauvais résultats s’enchaînent, difficile de ne pas voir la qualité intrinsèque des joueurs qui composent son effectif. Mardi soir, pour débuter le match face à Angers (0-1), Leonardo Jardim avait aligné dix internationaux A. Seul Samuel Grandsir ne pouvait prétendre à une telle description, même si le jeune attaquant compte des capes en Espoirs. Si les départs de plusieurs joueurs cadres, tels Fabinho (Liverpool FC), Joao Moutinho (Wolverhampton) ou bien encore Thomas Lemar (Atlético Madrid), ont affaibli les recours, l’ASM présente toujours un effectif talentueux.


Une réaction attendue

Dès le coup de sifflet final, mardi soir, dans les coursives du stade Louis-II, Leonardo Jardim n’a pas hésité à tancer ses joueurs. Le technicien monégasque a fait appel à l’amour-propre de ses joueurs. «On représente Monaco, un grand club, habitué à jouer le ‘top 3’ et tout le monde doit en prendre conscience» a-t-il notamment déclaré. L’objectif du Portugais est simple : remonter son groupe pour provoquer un électrochoc. Pour la première fois depuis 2010, les Monégasques n’ont pas cadré un tir contre Angers. Gare à la révolte.

Derniers articles

Suivez l'ASSE sur les réseaux sociaux et applications :