Real Sociedad 1-1 ASSE: un nul encourageant pour les Verts

Après avoir mis sérieusement en difficulté la Real Sociedad et longtemps mené au score grâce à un but dans les toutes premières secondes d'Oussama Tannane, les Verts ont été rejoints dans les dernières minutes par l'équipe basque. Une égalisation qui n'enlève rien à la bonne prestation générale des Stéphanois.
Pros Samedi 22 Juillet 2017 à 20h19
Deux victoires, un nul et une défaite: tel est le bilan des Verts après quatre matches amicaux. Ce samedi soir, à Biarritz, l'ASSE a en effet concédé son premier nul (1-1), face à la Real Sociedad, mais ce résultat est porteur d'espoirs tant les Stéphanois ont réussi une excellente première période.

Après leur éclatante victoire du week-end dernier face au Dijon FCO (4-0), les Verts étaient opposés ce samedi au 6e du classement espagnol de la saison passée, la Real Sociedad. Organisée dans l'enceinte du Stade Olympique de Biarritz, à seulement 50 kilomètres de Saint Sébastien, cette rencontre avait valeur de test pour les Verts, à tout juste deux semaines du premier rendez-vous officiel de la saison face à l’OGC Nice.

Et il valait mieux ne pas arriver en retard au Stade Aguilera. En effet, les deux équipes viennent à peine de prendre leurs marques lorsque Ronaël Pierre-Gabriel adresse un bon ballon en profondeur pour Oussama Tannane qui surprend la défense basque. L’international marocain accélère puis s’introduit dans la surface de réparation adverse avant d’asséner un tir puissant à mi-hauteur et dans un angle fermé (Real Sociedad 0-1 ASSE, 1re ).

Loin d’être rassasiés par cette ouverture du score express, les Verts continuent de pousser et Romain Hamouma sert parfaitement Bryan Dabo à l’entrée de la surface qui décoche une frappe que le portier basque détourne cette fois en corner. Les Espagnols tentent de réagir mais se heurtent bien souvent au premier rideau défensif stéphanois, avec notamment Vincent Pajot et Bryan Dabo qui ratissent de nombreux ballons.

Il faut finalement attendre la demi-heure de jeu pour assister à la première véritable occasion espagnole lorsque le milieu belge Januzaj cherche la lucarne droite de Stéphane Ruffier. Veillant au grain, le régional de l’étape détourne en corner sous les applaudissements des quelque 6000 spectateurs venus assister à ce match de gala. Un peu plus tôt, Oussama Tannane a alerté d’une louche Loïs Diony dans le dos de la défense adverse sans que le nouvel attaquant stéphanois puisse en profiter. Les Verts rentrent aux vestiaires avec un avantage mérité.

Après le repos, les coéquipiers de Loïc Perrin reviennent sur la pelouse avec le même onze mais la Real presse plus haut et se rapproche dangereusement de la cage stéphanoise. Toujours sur ses gardes et sûr lors de chacune de ses interventions, Stéphane Ruffier s’en remet cependant à son poteau sur la frappe ultra puissante d’Illarramendi pour conserver sa cage vierge avant de s’interposer sur la frappe de Canales (62e). Ayant repris leur préparation plus tard que les Verts, les Basques commencent à avoir les jambes lourdes et Eusebio Sacristan, entraîneur de la Real et ancien coéquipier d’Oscar Garcia au Barça, procède à une large revue d’effectif en faisant entrer six joueurs à vingt-cinq minutes du terme de la rencontre.

Capilla répond à Tannane

De son côté, le coach catalan des Verts donne également du temps de jeu à Jonathan Bamba, Alex Söderlund, Saidy Janko et Léo Lacroix. Virevoltant sur son côté droit, Oussama Tannane place quelques accélérations tranchantes dont une qui lui permet d’obtenir un coup-franc dangereux à l’entrée de la surface. Le buteur précoce de cette rencontre se charge lui-même de le frapper et il faut une parade de grande classe de Tono pour empêcher le ballon de terminer sa course dans la lucarne gauche du portier basque.

Alors que la rencontre tombe dans un faux rythme, les Basques obtiennent un corner sur lequel ils parviennent à égaliser par l’intermédiaire de Capilla (Real Sociedad 1-1 ASSE, 83e). Les Verts concèdent le nul mais ne perdent pas pour autant de vue leur objectif, dans deux semaines face à Nice. Venu dans le pays basque pour se frotter à une équipe de niveau européen, Oscar Garcia aura assurément tiré des enseignements de ce résultat de parité à deux semaines de débuter le championnat de Ligue 1.
 
Stade Aguilera, Biarritz
Real Sociedad 1-1 ASSE

Mi-temps: 0-1
Buts : Tannane (1e) pour l’ASSE ; Capilla (83e) pour la Real Sociedad.
Avertissement: Söderlund (70e) pour l’ASSE

Real Sociedad : Rulli (Tono), Gorosabel (Alex), Juanmi (Capilla), Januzaj, Prieto (C), Pardo, Elustondo, Canales, Guevara, Rodrigues, Navas (Ugarte). Entraîneur : Eusebio Sacristan

ASSE : Ruffier - Pierre-Gabriel (puis Janko, 65e), Théophile-Catherine, Perrin (C) (puis Lacroix 80e), Mbengue ; Pajot, Rocha Santos (puis Souici, 86e) Dabo – Hamouma (puis Bamba 64e), Tannane, Diony (puis Söderlund, 58e). Entraîneur : Oscar Garcia
 

Derniers articles

Suivez l'ASSE sur les réseaux sociaux et applications :