#RCSAASSE Focus sur le RC Strasbourg

Le promu alsacien, à la lutte pour le maintien, entend assurer rapidement son avenir parmi l’élite. Equipe surprise du premier tiers de championnat, le RCSA a progressivement réduit la voilure.
Pros Vendredi 13 Avril 2018 à 10h18

UNE ÉQUIPE QUI RESTE PROCHE DE SON OBJECTIF

L’année 2018 est difficile pour le Racing Club de Strasbourg, qui compte seulement 2 victoires depuis la reprise de janvier. Malgré tout, les Strasbourgeois, seizièmes au classement avec 34 points, sont plus que dans les temps pour l’opération maintien. Six points d’avance sur le LOSC, 19e, cinq sur l’ESTAC, actuellement barragiste : le Racing compte une soupape de sécurité. Un matelas de points bienvenu si l’on se penche sur le calendrier qui attend les hommes de Thierry Laurey jusqu’à la fin de saison : l’ASSE, l’OGC Nice, le Stade Rennais, l’OL et le FC Nantes, entre autres, croiseront la route des Alsaciens. Les quelques points qui manquent pour l’opération maintien seront difficiles à aller chercher.

UNE ÉQUIPE EN PERTE DE VITESSE

Au soir de la 18e journée, le Racing Club de Strasbourg pointait à une très belle huitième place et restait sur 6 matches sans défaite en Ligue 1. Peu auparavant, les Strasbourgeois, emmenés par un Martin Terrier des grands soirs, avaient largement dominé Bordeaux en Gironde (3-0) et s’étaient offert le scalp du Paris Saint-Germain à la Meinau (2-1). Depuis la trêve, les choses se sont nettement compliquées. Avec deux petites victoires depuis le début de l’année civile, face à Dijon (3-2) et Troyes (2-1), le RCSA patine. Régulièrement handicapés par les blessures et les absences, les Alsaciens peinent à retrouver leurs illusions de l’hiver.

UNE ÉQUIPE QUI A FAIT DE LA MEINAU SON ATOUT

« C’est une ambiance mythique comme la nôtre et un vrai stade de football .» Jean-Louis Gasset n’a pas tari d’éloges sur le stade de La Meinau, qui goûte à nouveau aux soirées de Ligue 1 cette saison. Le public alsacien, déjà très nombreux quand le Racing évoluait dans les étages inférieurs, est un atout de poids pour son équipe. Thierry Laurey et ses hommes ont d’ailleurs engrangé 68% de leurs points cette saison à domicile : 23 sur 34. Le Stade Rennais (1-2) et le PSG (1-2) y sont notamment tombés, alors que l’OM ne s’y est pas imposé (3-3). Les Verts sont prévenus : la Meinau n’est pas forcément une terre d’accueil.
 

Derniers articles

Suivez l'ASSE sur les réseaux sociaux et applications :