Pros Samedi 12 Mars 2016 à 22h52

Christophe Galtier: «Complètement absents»

L’entraîneur stéphanois n'a pas caché sa déception après la défaite subie samedi à Guingamp.

Christophe Galtier : «Je suis déçu du résultat, mais aussi de la manière. Il n’y a pas eu de manière. Je suis obligé de faire un constat, en étant le plus lucide possible.L'adversaire n’était pas très en forme , mais nous lui avons  donné tout ce qu’il fallait donner pour qu’il reprenne confiance. Je pense, je dis bien je pense, que nous avions bien préparé le match. Nous n’avons pas mis les ingrédients. En plus d’être très inoffensifs, nous n’avons pas défendu. Si les joueurs ne sont pas présents dans leurs points forts, qu’ils soient au moins présents dans les efforts. Nous n’avons rien fait. Nous avons permis à une belle équipe guingampaise de nous battre facilement. Ils méritent leur victoire, mais nous les avons bien aidés. A la mi-temps, nous avons essayé de lancer quelque chose, à défaut de se relancer. Nous avons été complètement absents dans ce match-là. C’est dommage. Il va falloir vite se projeter sur le match de Montpellier. Il faut vouloir attaquer, vouloir défendre. Les deux sont liés. Nous prenons beaucoup de buts, nous n’en marquons pas. Ce n’est pas comme ça que nous décrocherons l’Europe. Nous pouvons tout espérer pour l’emporter, un coup de pied arrêté, un but contre son camp. Parmi les joueurs alignés dès le départ, très peu ont fait ce qu'il fallait pour être alignés de nouveau. Nous n’avons aucune excuse !  Il faudra changer d’attitude si nous voulons être européen. Je dis « nous » car je m’associe aux joueurs. Je ne veux pas les laisser seuls dans leur non-match, ce ne serait pas honnête. Il faudra montrer autre chose, d’autant plus que le prochain match arrive avant une trêve internationale. Parfois nous avons su gagner en étant faibles, mais au moins nous nous battions. Ce soir, nous ne sommes pas battus. Ce n’est pas dans l’ADN de l’ASSE. A moi de faire l’analyse de ce match, pour que l’équipe donne au moins tout pour ne pas avoir de regrets. Au 47e match, les considérations tactiques valent moins que les efforts, la générosité. Oser, tenter, entreprendre. Il n’y avait rien de tout cela. »

Fil infos

Palmarès