Pros Jeudi 11 Août 2016 à 16h27

Christophe Galtier : «Le groupe est déterminé»

Avant le retour de la Ligue 1, ce samedi à Bordeaux (17h), le technicien stéphanois explique l’importance d’un bon début de saison et entend s’appuyer sur la qualification européenne acquise à Athènes pour surprendre les Girondins.
Quel bilan tirez-vous du dernier match amical face à Wolfsburg (0-1) ?
J’ai aimé l’investissement et le sérieux de mes joueurs. Certains n’avaient plus joué durant 60 minutes depuis longtemps. Nous évoluions face à une équipe de Ligue des champions. Nous avons eu du mal à nous créer des occasions avec des joueurs manquant de rythme et à cause des rotations effectuées. Je pense tout de même que nous aurions pu égaliser à un certain moment. Une série de cinq matches rapprochés arrive. Nous aurons besoin de tout l’effectif et, dans ce sens-là, ce match-là était très utile.

Comment avez-vous vécu la qualification acquise à Athènes ?
Je ne veux pas parler de soulagement car nous n’étions pas spécialement sous pression. En revanche, compte tenu nos matches amicaux plus que moyens, nous n’avions pas de repères. Le match aller nous a permis de voir que nous étions bien physiquement. A l’extérieur, nous avons su être solides et marquer sur l'une des rares opportunités que nous avons eues. Le groupe est déterminé, je suis persuadé qu’il est capable de pouvoir jouer sur la scène européenne mais également sur celle du Championnat.

«Nous devrons nous appuyer sur ce que nous avons su faire lors de la double-confrontation face à Athènes»



Que signifie « faire une bonne saison » ?
Etre européen. Avec plus de buts marqués et moins de buts encaissés. En jouant mieux, également. Ce qui passe par moins d’absences sur le plan offensif et une volonté de jouer beaucoup plus vers l’avant. Il faudra être plus enclin à courir sans ballon. C’est aussi le constat de la saison dernière. Nous avons été solides derrière mais, avec moins de fraîcheur, notre jeu est devenu, au fil de la saison, stéréotypé, fermé. L’an dernier, avec beaucoup de circonstances atténuantes, nous n’avons pas été performants aux avant-postes. Nos éléments en attaque doivent nous permettre d’être performants cette saison, d’être mieux dans l’animation offensive.

Comment jugez-vous les Girondins, premier adversaire de votre équipe en Ligue 1 cette saison ?
Avec l’entraîneur (Jocelyn Gourvennec) qu’ils ont engagé, ils ont déjà fait un bon recrutement. Ils ont également attiré deux internationaux, même si Jérémy Toulalan sera suspendu contre nous. C’est une équipe qui, en ne jouant qu’une seule fois par semaine, sera à la lutte pour les places européennes en fin de saison. Je me concentre sur le jeu de mon équipe, même si nous avons vu et analysé des matches de préparation des Girondins. Nous devrons nous appuyer sur ce que nous avons su faire lors de la double-confrontation face à Athènes. Quand on démarre un championnat par une victoire, ça crée une dynamique. Une dynamique permet, lors de moments plus compliqués dans une saison, de ne pas trop subir les absences, les suspensions.

Fil infos

Palmarès

Logo ZEbet
Logo le coq sportif
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire
Logo partenaire