Ça bouge chez les Vertes !

Alors qu’elles ne reprendront l’entraînement qu’à la fin du mois de juillet, les troupes d’Hervé Didier sont en pleine mutation. De nombreuses arrivées sont déjà confirmées et l’entraîneur stéphanois sera à la tête d’un groupe bien différent le 27 juillet prochain.

Féminines Mercredi 08 Juillet 2015 à 10h50

Pour pallier aux  départs déjà officialisés, la cellule féminine de l’ASSE n’a pas chômé depuis la fin de saison dernière. « Certaines filles nous quittent, mais le club travaille précise Michel Saez, le Président de l’Association. Notre premier recrutement, c’est celui de garder nos joueuses cadres et nos meilleures jeunes. » En effet, Sarah Palacin, 15 buts en D1 la saison dernière, continuera  l’aventure, tout comme Maëva Clémaron, historique du club, qui aura son rôle à jouer dans l’entrejeu stéphanois, ainsi que d’autres fidèles joueuses à l’état d’esprit irréprochable. De plus, les blessées de longue date viendront également « renforcer » l’effectif. « Julie Morel, Léonie Fleury et Marianne Brun, qui ont été touchées au genou assez gravement la saison dernière, seront de retour pour la reprise, détaille Hervé Didier. C’est aussi un plus. »

Après un début de saison compliqué en 2014-2015, et une phase retour bien plus réussie, marquée par une demi-finale de Coupe de France, le groupe de joueuses sera différent le 27 juillet prochain, pour la reprise de l‘entraînement. De l’aveu même du Président Saez, « une page se tournait avec ce groupe et nous nous devions de changer de cycle. » Charlotte Lorgeré, Julie Debever et Alice Benoît (Guingamp), Barbara Bouchet, Léonie Multari et Nora Coton-Pélagie (OM), Julie Perrodin (Grenoble), Amandine Soulard (Dijon), Marion Mancion (Rouvroy), et Caroline Audemar, qui va se consacrer à ses projets professionnels : la liste des départs est plutôt longue. Cependant, la colonne « arrivées » sera loin d’être vide. « L’objectif est de renouveler l’effectif, d’avoir un groupe de joueuses différent. Ce groupe sera tout autre mais les objectifs de départ seront les mêmes », prévient Hervé Didier.

Ainsi, l’entraîneur stéphanois et ses dirigeants ont déjà trouvé bien mieux que des options de rechanges. Pauline Peyraud-Magnin, formé à l’OL, quatre fois championne de France et double-vainqueure de la Ligue des Champions gardera les buts stéphanois l’an prochain. Ophélie Brevet, de retour au club après un passage aux Etats-Unis, l’accompagnera en défense, tout comme Sebe Coulibaly, en provenance de Tremblay-en-France, et qui peut aussi jouer au milieu de terrain. Namnata Traoré, également joueuse de Tremblay la saison dernière et sélectionnée en Equipe de France B, et véritable révélation de la D2 avec 21 buts inscrits en 19 matches joués, viendra dynamiter l’attaque stéphanoise, alors qu’Eloïse Vallet, en provenance de l’OM, et Sanaa Tiraoui, jeune milieu offensive formée à l’OL, renforceront également l’équipe.

« Le groupe sera formé de nouvelles joueuses et nous espérons, comme Hervé l’a expliqué, créer une dynamique différente. Nous sommes encore sur deux pistes qui pourraient se concrétiser dans les semaines à venir, ce qui conclurait notre recrutement et amorcerait un nouveau cycle », explique Michel Saez.

Pour rappel, les Vertes reprendront l’entraînement le 27 juillet prochain à L’Etrat, avant d’effectuer un stage du 2 au 6 août à l’Alpe-d ’Huez. Les protégées d’Hervé Didier se mesureront à Rodez, le 8 août, à Volvic (63), pour leur premier match amical de présaison.

Derniers articles

Suivez l'ASSE sur les réseaux sociaux et applications :