Bryan Dabo, première recrue

Le milieu de terrain polyvalent, formé à Montpellier, a signé un contrat de 4 ans avec l'ASSE.
Communiqué officiel Vendredi 24 Juin 2016 à 11h02
Courtisé par plusieurs clubs de Ligue 1 et étrangers, Bryan Dabo s’est officiellement engagé en faveur de l’ASSE ce vendredi matin. Ce milieu de terrain, polyvalent et puissant, qui peut aussi évoluer côté droit, a signé un contrat de 4 ans.

Âgé de 24 ans, Bryan Dabo a été formé au Montpellier Hérault, club dans lequel il a évolué durant neuf  ans. Il a disputé son premier match de Ligue 1 le 15 mai 2010, à tout juste 18 ans, lors de la victoire du MHSC au Parc des Princes contre le PSG (3-1). 

Bryan Dabo a signé son premier contrat professionnel le 7 juin 2012, et a fait l'objet d'un prêt de six mois à Blackburn (Angleterre) lors du mercato d’hiver. Ensuite, il est revenu dans son club formateur, où il a disputé un total de 76 matches de championnat depuis la saison 2009-2010. 

International Espoir, Bryan Dabo est un joueur «box to box» comme disent les Anglais. Sa force de percussion et ses qualités techniques en ont fait un milieu de terrain régulièrement décisif la saison dernière. En 2015-2016, il a inscrit 5 buts en 36 matches de L1 dont 32 comme titulaire.
> Bryan Dabo : «Je suis très fier de rejoindre l’AS Saint-Etienne. Ce club fait partie du patrimoine footballistique français. J’ai beaucoup d’ambitions et j’ai hâte de fouler les pelouses pour démontrer mon potentiel. Je suis très impatient aussi de rencontrer les supporters. J’ai une pensée pour ma famille et mes parents. Lorsque nous étions en  discussion avec Christophe Galtier, j’avais émis le souhait d’arriver dès la reprise afin de m’intégrer au groupe pro le plus rapidement possible. Pour moi, c’est quelque chose de très important, qui me tenait à cœur. La saison dernière, j’aurai pu partir libre de Montpellier, mais j’ai trouvé qu’il n’était pas honorable de quitter son club formateur de cette manière-là. En concertation avec mon entourage, nous avons décidé de rester une année supplémentaire. Le Président de Montpellier avait un engagement avec moi. Il a respecté sa parole. D’ailleurs, je tiens à remercier Montpellier car tout s’est très bien passé. Ici, j'ai été très bien accueilli par le le staff et le groupe. Je sais que la ferveur des supporters est exceptionnelle. L’AS Saint-Etienne fait partie des trois clubs les plus populaires en France. Je suis un joueur qui aime la pression, qui aime quand un public le soutient et qui aime avoir une obligation de résultats.»

> Roland Romeyer (Président de l'ASSE): «Avec Christophe Galtier et le staff, nous avons défini des profils de joueurs pour renforcer l'effectif et poursuivre notre progression. Dans son registre, Bryan Dabo était une priorité mais nous étions en concurrence avec de nombreux clubs, français et étrangers. Son recrutement montre que l'ASSE, qui s'apprête à disputer l'UEFA Europa League pour la quatrième saison consécutive, est un club de plus en plus attractif. Il était primordial pour nous de conclure cette arrivée dès la reprise de l'entraînement car notre premier match officiel, le 28 juillet prochain, sera déjà une rencontre de Coupe d'Europe. Bryan est un excellent joueur mais aussi un homme de valeurs qui va vite s'intégrer au groupe.»

> Christophe Galtier (Entraîneur général de l'ASSE) : «J’ai rencontré Bryan pendant les vacances. C'est un garçon doté d'un gros potentiel. Ce profil nous manquait au milieu de terrain. Il a 24 ans et cherche à franchir un palier. Je pense que l’AS Saint-Etienne peut l'aider à passer un cap. Il devra évidemment beaucoup travailler et s’intégrer rapidement. Il a le profil que nous recherchions dans le cœur du jeu. Il pourra apporter sa capacité de percussion, sa valeur athlétique et son aptitude à se projeter rapidement vers l’avant. C’est un jeune espoir du football français, il est opérationnel dès le début de la préparation. Nous jouons dans cinq semaines. Il avait envie de nous rejoindre le plus vite possible. Il faut souligner l’accord rapidement trouvé entre les deux clubs – Montpellier et Saint-Etienne – la volonté de mes dirigeants de faire venir Bryan mais aussi la volonté de Montpellier de faire en sorte que les échanges se déroulent sereinement. Au-delà du joueur, il y a aussi le choix de l’homme. Bryan était en fin de contrat la saison dernière avec son club formateur, il aurait donc pu partir libre. Lui et son agent ont toujours voulu récompenser Montpellier afin que le club puisse récupérer une indemnité par rapport au travail effectué par la formation.»

Derniers articles

Suivez l'ASSE sur les réseaux sociaux et applications :