Oscar Garcia: «J’attends samedi avec impatience»

Marquée par la réouverture des kops du stade Geoffroy-Guichard, la rencontre face à Amiens (ce samedi à 20 h) va offrir une grande ambiance aux Verts et à l'entraîneur catalan.
Pros Jeudi 17 Août 2017 à 12h30
Pourquoi avez-vous aligné la même équipe lors des deux premiers matches ?
Je n’aime pas jouer avec les mêmes joueurs lors de chaque match. Je veux de la concurrence et un effectif mobilisé chaque jour à l'entraînement. Il ne faut pas attendre une défaite pour effectuer des changements.
 
Qu’attendez-vous des recrues ?
Les nouveaux joueurs sont des concurrents pour les joueurs déjà en place ! Nos trois dernières recrues (Hernani, Gabriel Silva et Alexandros Katranis) n’ont qu’une semaine d’entraînement dans les jambes mais ils sont prêts physiquement.
 
Comment jugez-vous le début de saison de Romain Hamouma, buteur à Caen et qui vient de prolonger son contrat avec l’AS Saint-Etienne ?
C’est un très bon joueur qui connaît la Ligue 1 et le club. J’ai parlé beaucoup avec lui ces dernières semaines. Il a eu plusieurs opportunités de partir mais il reste très attaché à l’ASSE.
 
Dans quels domaines votre équipe peut-elle encore progresser ?
Nous devons être plus efficaces dans tous les secteurs de jeu. Nous devons être meilleurs avec et sans le ballon mais aussi sur les coups de pied arrêtés.
 
Les victoires facilitent-elles votre mission ?
Effectivement, c’est mieux de travailler quand on gagne. Nous nous entraînons en espérant gagner tous les matches. Mais quand tu changes beaucoup de choses, ce n’est pas facile d’obtenir rapidement des résultats.

Votre effectif compte 11 nationalités. Est-ce difficile de communiquer ?
A Salzbourg, j'avais 17 nationalités différentes. L'âge et les nationalités ne sont pas importants. Ce qui compte, c'est de mouiller le maillot.  
Amiens, promu en Ligue 1 et qui vient de subir deux défaites (2-0 à Paris et contre Angers à domicile), est-il un adversaire largement à la portée de votre groupe ?
Nous ne devons pas croire que nous sommes supérieurs aux autres équipes. J’ai regardé le match d’Amiens à Paris. Cette équipe a très bien joué et s’est créé des occasions. Nous sommes prévenus.
 
Avez-vous un objectif de points jusqu’à la trêve internationale ?
Non. Je me préoccupe seulement de ce que nous pouvons améliorer. Nous ferons les comptes en fin de saison.
 
Les kops, fermés pour votre premier match face à Nice, vont revivre contre Amiens. Le soutien du public peut-il être déterminant?
J’attends ce match avec impatience car je sais que les deux kops seront pleins. J'ai hête de voir ça.

Derniers articles

Suivez l'ASSE sur les réseaux sociaux et applications :