Pros Mercredi 14 Septembre 2016 à 18h48

Christophe Galtier: «Il est important de bien débuter»

Tout en soulignant la qualité du jeu de Mayence, une équipe très à l'aise en contre, l'entraîneur des Verts assure que son groupe se déplace en Allemagne avec l'ambition d'y réussir une performance !
Ce jeudi, l'ASSE jouera sans Stéphane Ruffier, suspendu, ni Cheikh M'Bengue, blessé. Ces deux absences, ajoutées à celle de Pierre-Yves Polomat, vous préoccupent-elles?
Notre défense sera de qualité ! Depuis le début de saison, nous avons dû faire face à des forfaits au poste de latéral gauche mais les joueurs ayant joué à ce poste s’adaptent et j’ai confiance dans le joueur qui va jouer à gauche demain. En ce qui concerne Jessy Moulin, avec lequel je travaille depuis huit saisons, il est le parfait numéro 2 dans un club européen et derrière le meilleur gardien de notre championnat. Il est entré en jeu juste avant la pause face au Beitar Jérusalem et je n’ai pas eu une seconde de doute quant à la qualité de sa prestation. Et je n’ai aucun doute concernant le match de demain.

Vous avez assisté à la dernière rencontre de Mayence. Quels enseignements avez-vous tiré de cette rencontre?
J’ai vu une équipe de Mayence très bien organisée. Sa qualité essentielle réside dans son collectif. Il s’agit d’une équipe qui attend le contre et excelle dans ce registre-là. En observant ce qui s’est passé en deuxième période, je me suis rendu bien compte qu'en Allemagne l'objectif est de marquer plus de buts que l’adversaire. Et j’ai vu beaucoup de buts (Mayence 4-4 Hoffenheim).  Il s’agit de notre quatrième participation consécutive à la Coupe d’Europe. Est-ce que cette expérience européenne fait de Saint Etienne le favori de ce groupe ? On ne peut pas dire ça. Nous avons plus d’expérience que Mayence sur ce match-là. Nous avons su nous appuyer sur notre vécu lors des tours précédents mais la phase de groupes ets un mini-championnat avec une autre logique. Nous allons affronter une équipe allemande de qualité, 6e du dernier championnat. Nous avons un club belge (Anderlecht) et un club azéri (Qabala) dans ce groupe et si mes souvenirs sont bons, des équipes de ces pays-là ont récemment éliminé des équipes françaises. En tout cas, il est important de bien débuter et nous venons ici avec cette intention de bien démarrer ce mini-championnat.

Avez-vous été impressionnés par l'attaque de Mayence, dimanche dernier?
Le fait qu’une équipe puisse marquer quatre buts, cela interpelle! Je l’ai trouvée très efficace. Elle ne s’est pas créé beaucoup d’occasions mais elle a su ouvrir le score très rapidement, avec une très grosse ambiance dans le stade. Cela a donné encore plus de force a cette équipe par rapport à ses caractéristiques. Elle est très efficace dans les contres. C’est une équipe qui marque beaucoup de buts mais qui en encaisse aussi. J’espère que ce sera un match ouvert, mais dans le bon sens pour nous.

Vous avez obtenu un résultat probant de Paris. Ce résultat vous permet-il d'aborder le match de demain avec plus de confiance ?
Nous ne sommes pas dans la même compétition. Il n’y aura pas non plus la même composition avec les absences de Cheik M’Bengue et  Stéphane Ruffier. Et on ne jouera pas face au même adversaire. C’était bien de rapporter un nul de Paris mais nous sommes maintenant dans quelque chose de totalement différent.

Expériences ASSE

Palmarès